Giroud, Griezmann, Rémy, Lloris, équipe de France
Griezmann, Rémy, Lloris et Giroud | FRANCK FIFE / AFP

France: Le Mondial, c’est maintenant

Publié le , modifié le

A 27 jours de son premier match de Coupe du monde contre le Honduras à Porto Alegre, l’équipe de France débute sa préparation à Clairefontaine. Les Bleus joueront trois matches amicaux dans l’Hexagone avant de rallier leur camp de base à Ribeirão Prato au Brésil.

Tous les championnats européens ayant livré leur verdict, la lumière se déplace sur les sélections nationales dans l’attente de la Coupe du monde. Si les projecteurs se braqueront quelques heures sur le stade de la Luz à Lisbonne samedi pour la finale de la Ligue des champions entre le Real Madrid et l’Atletico, le Mondial brésilien occupe désormais tous les esprits. Hier, Didier Deschamps et son staff technique (Guy Stéphan, Franck Raviot, Eric Bedouet) ont rejoint Clairefontaine, où ils attendent huit joueurs dès aujourd’hui.

En vacances depuis une semaine et la fin des championnats anglais et portugais, Debuchy, Evra, Lloris, Mangala, Rémy, Sakho, Sissoko et le réserviste Schneiderlin viendront leur tenir compagnie, avant l’arrivée de vingt de leurs camarades mercredi. Vainqueur de la Coupe d’Angleterre avec Arsenal ce week-end, Giroud, Sagna et Koscielny feront partie de ce contingent. Opposés à leurs rivaux madrilènes pour remporter la dixième C1 de l’histoire de leur club, Benzema et Varane complèteront le groupe après le premier match amical face à la Norvège le mardi 27 mai.

Une préparation individualisée

Dans l’attente de ce test inaugural, un premier moment fort viendra rythmer la vie des 27 Français. Jeudi, dans le but d’individualiser leur préparation, ils auront droit à un bilan médical et des tests à l’effort. Fragilisés par des blessures cette saison, Varane, Grenier, Rémy, Cabaye et Sakho devraient avoir droit à une attention particulière de la part du staff médical mais également d’Eric Bédouet, préparateur physique des Girondins de Bordeaux venu renforcer l’encadrement. "Je ne pars pas avec l'idée de les remplacer. On adaptera la préparation de chacun, a expliqué Deschamps au moment d’annoncer sa liste mardi. On n'est pas là pour faire une préparation chargée."

A la sortie d’une saison harassante, certains joueurs comme Gonalons, Lloris et Pogba, qui affichent plus de 4500 minutes de jeu au compteur auront surtout besoin de repos. A l’inverse, Sakho, Varane et Digne, qui en comptent moins de 2000, devraient faire plus. "La seule crainte, c’est le pépin physique", a rajouté Guy Stéphan, adjoint du sélectionneur, dans l’Equipe. Steve Mandanda sur le flanc suite à son choc impressionnant avec le Guingampais Yatabaré ce week-end, l’encadrement tricolore a déjà pioché dans sa liste de réservistes.

Départ pour le Brésil le 9 juin

Ces derniers accompagneront leurs 23 coéquipiers jusqu’au 28 mai, lendemain du premier match amical des Bleus. Du 1er au 4 juin, les partants pour le Brésil pourront voir leurs proches et se changer les idées une dernière fois avant de se lancer dans la préparation finale. "Avec des sportifs de haut niveau, il faut trouver un juste milieu entre la préparation et leur vie de famille", juge Stéphan. Pour casser la routine et remplacer l'habituel stage à Tignes, les Bleus iront défier le Paraguay à Nice et la Jamaïque à Lille. Le départ pour Ribeirão Prato, camp de base de l’équipe de France situé dans l’état de São Paulo (Sud-Est), est prévu le 9 juin. 

La Norvège, le Paraguay et la Jamaïque, adversaires de l’équipe de France en matches amicaux, sont sensés présenter des caractéristiques similaires au Honduras, à la Suisse et à l’Equateur, placés dans le groupe E en compagnie de la France. Un sens du détail que l’on retrouve à tous les étages. Didier Deschamps lui-même a validé les menus concoctés par le chef Yannick Coquisart et le docteur Franck Le Gall. Le team manager Erwan Le Prévost et le responsable administratif Frédéric Forestas travaillent à ce que les 23 Tricolores aient leurs produits préférés à disposition. Enfin, pour garder tout le monde en forme, le sélectionneur national a prévu des oppositions 11 contre 11 pour les remplaçants au lendemain des matches amicaux. Tout a été pensé pour la performance. Reste à se montrer à la hauteur.

Le calendrier des Bleus :

19 mai : Arrivée des huit premiers joueurs à Clairefontaine
21 mai : 27 joueurs présents (Benzema et Varane absents)
27 mai : Amical France-Norvège au Stade de France
28 mai : Départ des six réservistes
1er juin : Amical France-Paraguay à Nice
2 juin : Deschamps communique sa liste des 23 à la Fifa
8 juin : Amical France-Jamaïque à Lille
9 juin : Départ au Brésil depuis l’aéroport de Lille-Lesquin - Arrivée au camp de base à Ribeirao Preto
15 juin : France-Honduras à Porto Alegre (Groupe E)
20 juin : Suisse-France à Salvador de Bahia (Groupe E)
25 juin : Equateur-France à Rio de Janeiro (Groupe E)

Jerome Carrere