FIFA: Garcia pointe le manque de transparence

Publié le , modifié le

Michael J. Garcia, l'enquêteur chargé de faire la lumière sur les conditions d'attribution des Mondiaux 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar, a critiqué lundi le manque de transparence de la FIFA, réclamant de nouveau la publication intégrale du rapport.

Le rapport, remis par l'avocat américain à la chambre de jugement de la commission d'éthique de la FIFA, en septembre dernier, n'a toujours pas été publié depuis. Le président Sepp Blatter considère qu'une publication pourrait compromettre la confidentialité des témoignages. "Ce type de procédure pourrait être appropriée dans le cas d'un service de sécurité, mais non dans le cas d'une procédure de conformité éthique d'une institution sportive internationale qui sert le bien public et est le sujet d'une intense attention publique", a-t-il déclaré depuis Londres.

La Russie et le Qatar ont respectivement remporté l'organisation des  Mondiaux 2018 et 2022 après un processus d'attribution assombri par des allégations de corruption. Plusieurs hauts responsables ont pressé le comité exécutif de la FIFA de publier le rapport Garcia, dont le président de l'UEFA Michel Platini et le vice-président de la FIFA Ali Bin Al Hussein.

AFP