Falcao, Colombie
Falcao laisse éclater sa joie | EITAN ABRAMOVICH / AFP

Falcao envoie la Colombie au Brésil

Publié le , modifié le

En comblant un déficit de trois buts face au Chili (3-3) grâce à deux pénalties de Falcao notamment, la Colombie s'est qualifiée pour la Coupe du monde 2014 au Brésil. Une première depuis 1998 pour les Cafeteros, qui rejoignent l'Argentine au rang des équipes ayant validé leur ticket pour le Mondial dans la zone AmSud, à 1 journée de la fin des éliminatoires. Chili et Equateur semblent bien partis pour les rejoindre et l'Uruguay pour jouer les barrages.

Une première demi-heure dans l'ombre (0-3, Vidal et Sanchez 2 fois), puis la lumière. Dans son antre de Baranquilla, la Colombie a soufflé la glace et la lave face au Chili. En course pour une qualification directe au Mondial qu'ils attendent depuis 1998, année de leur dernière participation au grand rendez-vous planétaire, les Cafeteros ont d'abord semblé paralysé par l'enjeu. Mais en seconde période, Teofilo Gutierrez (69e) a ravivé la flamme. Avant que le Tigre ne rugisse. Sans trembler, Falcao a transformé les deux pénalties qui lui étaient offerts (75e, 84e). Une remontée fantastique synonyme de voyage au Brésil cet été. Après l'Argentine, les hommes de José Pekerman sont les 2e de la zone AmSud à valider leur billet pour le pays de l'Ordre et du Progrès.

Chili et Equateur s'en rapproche

S'il complique un peu ses affaires, ce nul ne condamne pas le Chili, 3e ex-aequo avec l'Equateur (25 points). Un nul entre ces deux  équipes, qui se rencontrent mardi lors de la dernière journée les mettrait hors de portée de l'Uruguay (22 points). Pour entretenir l'espoir d'éviter un barrage contre la  Jordanie (zone Asie), la Celeste devra largement battre l'Argentine et espérer qu'il y ait un vainqueur entre Chili et Equateur. Opposés aux Equatoriens, les Uruguayens se sont inclinés (1-0), laissant passer une première chance de se qualifier directement. Ils peuvent également se féliciter du match nul du Venezuela contre le Paraguay puisque cela leur permet d'être sûr de jouer les barrages. 

Jerome Carrere