Mondial Angleterre USA Capello
Fabio Capello | AFP - Paul Elis

Fabio Capello: "Je respecte l'Algérie"

Publié le , modifié le

Le sélectionneur italien de l'équipe d'Angleterre Fabio Capello a indiqué qu'il respectait l'Algérie, que son équipe affronte ce vendredi au Cap dans le groupe C du Mondial: "Ce serait une grosse erreur de croire que ce match sera facile"

Q: Que vous inspire cette équipe d'Algérie ? Vos joueurs semblent penser que ce sera une formalité...
R: "Je respecte l'Algérie, je sais que c'est une équipe qui marque beaucoup, qui est dangereuse sur coups de pied arrêtés et en contre-attaque. Je respecte cette équipe, j'ai vu leurs derniers matches et aucun ne m'a semblé facile pour l'adversaire. Ce serait une grosse erreur de croire que ce match sera facile."

Q: Allez-vous remplacer Robert Green, auteur d'une bourde contre les Etats-Unis ?
R: "Je n'ai pas encore décidé, j'attends demain (vendredi). Je compose toujours mon équipe le jour même du match. Tout le monde peut faire une erreur: gardien, défenseur, milieu, attaquant... Et tous les joueurs qui font des erreurs méritent une deuxième chance. Je juge un joueur sur sa valeur, pas sur ses erreurs. Il faut aussi souligner qu'un des problèmes des gardiens dans cette Coupe du monde est le ballon, qui a un rebond plus haut que la normale."

Q: Après le nul (1-1) contre les Etats-Unis, que voulez-vous voir de différent contre l'Algérie ?

R: "Nous avons bien joué contre les Etats-Unis. Nous n'avons pas marqué malgré des occasions de but. Cette fois, il faudra essayer de concrétiser ces occasions. Je voudrais aussi ne pas voir d'erreurs sur le terrain."

Q: Vous dites que tout le monde peut faire des erreurs, avez-vous fait des erreurs contre les Etats-Unis ?
R: "Tout être humain peut faire des erreurs, je peux en faire aussi. Quand j'ai décidé les 11 titulaires, c'est parce qu'ils étaient les meilleurs de l'équipe ce matin-là. Il arrive aussi que parfois la pression de ces matches soit trop forte pour certains joueurs. La pression d'un premier match (de Coupe du monde) est toujours plus forte que pour un autre match."

AFP