Alvaro Arbeloa et Gérard Piqué (Espagne) encerclent Franck Ribéry (France)
Alvaro Arbeloa et Gérard Piqué (Espagne) encerclent Franck Ribéry (France) lors du quart de finale de l'Euro 2012 perdu par les Bleus (2-0) | JEFF PACHOUD / AFP

Espagne-France, trajectoires opposées

Publié le , modifié le

La sélection espagnole est devenue depuis quatre ans la référence footballistique ultime. Victorieuse du Mondial 2010 entre l'Euro 2008 et l'Euro 2012, la "Roja" est entrée dans l'histoire. L'équipe de France, qui dominait le monde au tournant du millénaire, est en revanche rentrée dans le rang, comme l'indique son classement Fifa (13e). Comparaison des deux trajectoires.

Longtemps, l'Espagne a fait figure de parent pauvre parmi les grands d'Europe. Ses clubs –et pas seulement le Barça et le Real- triomphaient régulièrement sur la scène européenne, mais la "Seleccion" pâtissait clairement d'un manque de reconnaissance. Hormis sa victoire lors du Championnat d'Europe des Nations 1964 et une finale perdue contre la France de Michel Platini à l'Euro 1984 (2-0), l'Espagne ne tirait pas dans la même catégorie que les cadors du continent, l'Allemagne, l'Italie et la France. 

Le style espagnol

Depuis son échec en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2006 –contre la France de Zinedine Zidane (3-1), la Roja s'est forgée un mental en acier et une culture de la gagne qui ont magnifié son "toque", ce fameux jeu de passes courtes destiné à déstabiliser les défenses les plus coriaces. Sous la férule de Luis Aragones puis de Vicente Del Bosque, deux entraîneurs "madrés", les Espagnols ont su évoluer avec leurs qualités: précision, maîtrise du tempo, appels dans la profondeur, possession du ballon et grosse technique individuelle de chaque joueur.

Pendant que la France ressasse ces victoires passées (la génération des années 80 puis le sacre de 1998), l'Espagne bat tous les records et devient l'une des plus grandes équipes de l'histoire, comparée au grand Brésil de Pelé. Son style plaît à beaucoup mais la recherche de l'efficacité est devenue primordiale alors que ce n'était pas le cas dans les décennies précédentes. Jusqu'au triomphe de 2010, l'Espagne n'avait quasiment jamais dépassé les quarts de finale du Mondial (une seule quatrième place, en 1950).

La fin des complexes

La victoire à l'Euro 2008, acquise avec un beau football, a débloqué le complexe d'infériorité des Ibères par rapport aux "maîtres européens". L'Espagne a sorti l'Italie en quarts (aux tirs au but) avant de dominer l'Allemagne (1-0) en finale. Ce fût une délivrance de battre ces deux références qui prenaient régulièrement le dessus sur elle. Et en disposant des Bleus en quarts de finale de l'Euro 2012 (2-0), les Espagnols ont vaincu la "malédiction française". L'équipe de France avait battu ou éliminé l'Espagne dans tous les matches importants (Euro 1984, qualifications à l'Euro 1992, Euro 2000 et Coupe du monde 2006).

Aujourd'hui, l'invincible armada toise le monde du haut de ses titres tandis que la France tente de reconstruire après ses échecs à répétition (si l'on excepte la finale de 2006 perdue contre l'Italie). La confrontation de mardi à Madrid risque malheureusement de confirmer cette tendance lourde. Pendant que l'Espagne domine la planète foot, la France tente de retrouver un second souffle en s'extirpant d'un petit peloton comprenant la Grèce, la Croatie, la Suisse ou la Russie. C'est la dure réalité: l'Espagne et la France ne tirent plus dans la même catégorie. Et il faudra du temps (et du talent) pour revenir au sommet.

Palmarès des grands pays européens

Italie: vainqueur de la Coupe du monde en 1934, 1938, 1982 et 2006. Vainqueur de l'Euro 1968. Finaliste du Mondial en 1970 et 1994. Finaliste de l'Euro 2000 et 2012
Allemagne: vainqueur de la Coupe du monde en 1954, 1974 et 1990. Vainqueur de l'Euro en 1972, 1980 et 1996. Finaliste du en Mondial 1966, 1982, 1986 et 2002. Finaliste de l'Euro 1976, 1992 et 2008.
Espagne: vainqueur de la Coupe du monde 2010. Vainqueur de l'Euro en 1964, 2008 et 2012. Finaliste de l'Euro en 1984
France: vainqueur de la Coupe du monde 1998. Vainqueur de l'Euro en 1984 et 2000. Finaliste du Mondial 2006.
Angleterre: vainqueur de la Coupe du monde 1966.
Pays-Bas: vainqueur de l'Euro 1988. Finaliste du Mondial en 1974, 1978 et 2010.