Blatter Sepp FIFA visage de profil fermé 2010
Sepp Blatter, le président de la FIFA | AFP - Sebastian Derungs

Erreurs d'arbitrage : les excuses de Blatter

Publié le , modifié le

Joseph Blatter, président de la Fifa a présenté ses excuses à l'Angleterre et au Mexique pour les erreurs d'arbitrage qui ont entaché les 8e de finale du Mondial. Il a également assuré que l'arbitrage vidéo serait au cœur des discussions lors d'une prochaine réunion de la Fifa, au moins en ce qui concerne la ligne de but.

Joseph Blatter a réuni la presse ce mardi pour réagir sur les derniers scandales d'arbitrage qui ont perturbé le déroulement de deux huitièmes de finale. "J'ai exprimé mes excuses aux deux délégations directement concernées. Je comprends qu'ils ne soient pas contents. Les Anglais m'ont dit merci, les Mexicains ont baissé la tête", a déclaré le patron du football mondial.
Au centre son intervention, la place de la vidéo durant les matchs. "Il est évident qu'après ce que nous venons de vivre, ce serait ridicule de ne pas rouvrir le dossier de l'aide par la technologie en juillet à Cardiff", lors de la prochaine réunion de la Fifa les 21 et 22, a-t-il ajouté. Mais, "le seul principe sur lequel nous allons rouvrir le discussion, c'est la technologie sur la ligne de but", a précisé M. Blatter. "Le football est un jeu de mouvement, et s'il y a une occasion de but, faut-il donner la possibilité à une équipe de réclamer des ralentis une ou deux fois comme au tennis ? Pour une situation comme celle du Mexique, vous n'avez pas besoin de technologie", a-t-il argumenté.

L'Angleterre avait vu l'égalisation de Lampard refusée à (2-1) contre l'Allemagne tandis que le Mexique contre l'Argentine avait encaissé un but de Tevez, en position de hors-jeu à (0-0).