USA drapeau mondial 062010
Le drapeau américain flotte sur l'Afrique du Sud | AFP - Monirul Bhuiyan

Encore une journée à oublier

Publié le , modifié le

Une pluie de cartons, un arbitre tatillon et un match bidon, c'est le bilan des trois derniers matches du Mondial 2010. Vivement samedi !

Révolution ?
Le triste cas de la France n'est peut-être pas si isolé puisque l'Allemagne, battue par la Serbie 1-0 (sa première défaite en phase de poule depuis 1986), et l'Angleterre, nul 0-0 contre l'Algérie, ont déçu. Certes, ils sont encore loin de plier bagages mais leur contre-performance a de quoi inquiéter, surtout pour les Anglais qui seront dans l'obligation de battre la Slovénie pour atteindre les 8e de finale. Les Allemands sont dans une situation quasi similaire malgré leur victoire initiale sur l'Australie. En cas de succès du Ghana samedi, la Mannschaft sera dans l'obligation de battre l'équipe africaine pour s'assurer une place au prochain tour. Des huitièmes de finale sans la France, l'Allemagne, l'Angleterre, le Portugal voire l'Espagne serait un coup de tonnerre sur le Mondial. Impossible ?

Taillée à la Serbe
La grande allemagne est retombée sur terre vendredi. Après des débuts en fanfare face à l'Australie (4-0), la Mannschaft espérait une confirmation. Elle n'a reçu qu'un coup de ciseau du buteur Jovanovic de la Serbie, une minute après un carton rouge donné à son homologue allemand Klose. Un véritable coup sur la tête pour le sélectionneur Joachim Löw. En conférence de presse, la défaite lui a fait perdre son latin, ou plutôt sa géographie. Il a tour à tour parlé de la Bosnie et de la Croatie, deux anciennes républiques yougoslaves, pour évoquer la Serbie. Si ça continue, il va se prendre pour le coach de la RDA.

Un seul vainqueur, la bière
Que l'Allemagne gagne ou perde, les pintes continuent de se remplir. Coupe du monde oblige, la consommation a pris des proportions plus importantes. "Le mondial  est un tremplin pour la consommation de la bière", résume une  étude du cabinet Euromonitor International. Selon cette enquête, le marché de la bière, déprimé ces dernières années, pourrait enregistrer en 2010 ses meilleures ventes de la décennie grâce au Mondial . Ce fut déjà le cas lors de la dernière coupe du monde en Allemagne en 2006,  rappelle Euromonitor. Les brasseurs allemands indiquent que l'entrée en fanfare de l'équipe nationale dans la compétition leur a été bénéfique. Il y a trente ans, un Allemand buvait 150 litres de bière par an, il n'en consomme plus que 100 litres aujourd'hui.

Une colère noire
Les Américains n'ont pas encaissé le but injustement refusé à Maurice Edu en fin de match face à la Slovénie. Revenus de l'enfer (0-2), ils avaient la qualification en ligne de mire mais l'arbitre malien Koman Coulibaly en a décidé autrement. "Je suis déçu et très remonté, a expliqué Landon Donovan. Je ne comprends  pas pourquoi (ce) but (de Edu) a été annulé. Moi j'ai vu une action sans faute  de notre part et un but parfaitement valable. Nous avons demandé des explications à l'arbitre --s'agissait-il d'un  hors-jeu, d'une faute ?--, mais il n'a pas répondu. Sans doute ne parle-t-il pas  suffisamment anglais. Il nous a ignoré, refusant de communiquer".

Le chiffre du jour : 10
Il s'agit du nombre de cartons brandis par l'arbitre espagnolAlberto Undiano lors d'Allemagne - Serbie. Avec neuf 9 jaunes et 1 rouge, les deux équipes en ont vu de toutes les couleurs. Les consignes de la Fifa ont été appliquées à la lettre. Peut-être avec un peu de zèle ?