Griezmann MBappé
Antoine Griezmann et Kylian MBappé face à l'Argentine. | William Volcov / BRAZIL PHOTO PRESS

Coupe du monde 2018 : 8 pays pour 4 places en demi-finales

Publié le , modifié le

Nous connaissons les huit dernières équipes à pouvoir espérer devenir champion du monde ! Du Brésil-Belgique extrêmement alléchant au Suède-Angleterre des revenants, revue d’effectifs des forces présence avec un rêve : celui de voir le Brésil et la France s’affronter en demi-finale.

• Le duel d’outsiders : Uruguay-France

Oubliez tout de suite France-Argentine. A priori cet Uruguay-France ne sera pas une orgie de football. Depuis le début de ce Mondial, la Céleste a prouvé plus d’une fois sa solidité défensive symbolisée par la paire Godin-Gimenez. Côté Français, on sait que ce match ressemble à un piège après le festival offensif face à une Argentine qui était un adversaire parfaite pour exprimer les qualités tricolores.

Reste la question de la présence ou non d’Edinson Cavani. L’attaquant du Paris Saint-Germain souffre d’un oedème au mollet depuis le huitième de finale face au Portugal. Evidemment que sa présence change la donne côté uruguayen tant sa complémentarité avec Luis Suarez est parfaite. La désormais célébère réussite de Didier Deschamps va-t-elle une nouvelle fois favoriser les Bleus ? Rappelons quand même que l’Uruguay réussit mal aux Bleus en Coupe du monde (2 nuls, 1 défaite).

• Le choc : Brésil-Belgique

Il est là le quart de finale le plus attendu ! Le favori, un outsider sérieux au potentiel offensif incroyable dans ce Mondial. De quoi se régaler. Ce match ressemble quasiment à une finale avant l’heure. En battant l’Angleterre lors du dernier match de poule alors qu’un nul l’aurait envoyé dans l’autre partie de tableau, la Belgique a “accepté” d’affronter le Brésil en quart de finale.

Au tour précédent, les coéquipiers de Romelu Lukaku (4 buts) ont eu chaud, très chaud face au Japon en étant mené 2-0. Équipe à réaction, les Belges vont-ils pouvoir forcer leur nature face à la sélection auriverde ? Il y a fort à parier que si le Brésil prend l’avantage il sera difficile à renverser tant il est costaud à toutes les lignes. Équipe la plus cohérente de ce Mondial, le Brésil est favori et passe un vrai test dans ce quart de finale.

• Le duel déséquilibré ? Croatie-Russie

Qui aurait parié sur ce quart de finale ? Jamais la Russie n’avait atteint les quarts de finale d’un Mondial. C’est chose faite à domicile après une phase de groupes maîtrisée et un huitièmes de finale héroïque face à l’Espagne remporté aux tirs au but. Cette Russie peut-elle faire mieux ? Contre la Roja, elle a su défendre à la perfection mais la Croatie n’aura pas tout à fait le jeu de possession de l’Espagne contre lequel elle a excellé. Toujours est-il qu’à domicile, la Russie a déjà réussi son Mondial et qu’elle n’a rien à perdre.

En face se dresse une équipe qui a déçu en huitièmes de finale. Après une première phase brillante, marquée notamment par ce 3-0 face à l’Argentine de Messi, la Croatie a bien failli sombrer face au Danemark. Il a fallu un grand, un très grand Subasic pendant la séance des tirs au but. Mais dans le jeu, la formation au damier n’a enchanté personne. Et les démons de l’Euro 2016 peuvent en revenir. En France aussi la Croatie avançait comme un outsider sérieux après la phase de poules avant de sombrer en 8es face au Portugal...

• Le duel des revenants : Suède-Angleterre

Voilà 24 ans que la Suède n’avait plus atteint les quarts de finale de la Coupe du monde, deux fois moins pour l’Angleterre (12). Mais nous sommes surtout en présence de deux nations qui sont déjà allées en finale de la Coupe du monde. C’était en 1958 pour la Suède (battue par le Brésil de Pelé 5-2) et en 1966 pour l’Angleterre (victoire 4-2 contre l’Allemagne de l’Ouest). Aucune de ces deux équipes n’a connu le dernier carré au XXIe siècle.

Sur le plan du jeu, ni la Suède ni l’Angleterre n’ont séduite pendant leur 8es de finale. Les Trois Lions ont cru tenir la victoire face à la Colombie mais ont dû finir le boulot aux tirs au but alors que la Suède a eu toutes les peines du monde à contenir la Suisse. Difficile de dire qui est le favori de ce match.

Coupe du Monde de Football