Éliminatoires CDM 2022 : les Bleus s'imposent sans briller face à la Bosnie

Publié le , modifié le

Auteur·e : Célia Sommer
Equipe de France
L'équipe de France s'est imposée 1 à 0 face à la Bosnie, mercredi 31 mars. | FRANCK FIFE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les Bleus entamaient leur troisième match des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, mercredi 31 mars. Après une mise en route difficile, ils se sont imposés 1 à 0 à Sarajevo face à la Bosnie, grâce à une tête d’Antoine Griezmann. Cette victoire leur permet de conserver la première place du groupe D.

Une troisième rencontre sans saveur pour les Bleus, dans cette campagne des éliminatoires à la Coupe du monde 2022. Mais une belle opération. Les joueurs de Didier Deschamps se sont imposés non sans difficulté (1-0), face à la Bosnie, mercredi 31 mars. Ils signent un huitième succès consécutif à l'extérieur, un record dans leur histoire. Ce résultat leur permet de conserver la première place du groupe D avec sept points, devant l'Ukraine (trois points).

Les joueurs de Didier Deschamps ont très bien débuté la rencontre, en mettant en place un pressing haut et une forte intensité dans le jeu. Une maîtrise récompensée dès la deuxième minute : Kylian Mbappé a été servi par Paul Pogba en plein axe et trouve le chemin des filets… avant d’être signalé hors-jeu, à tort, par l’arbitre de touche. 

Lloris sort le grand jeu

Mais très vite, la partie s’est rééquilibrée et la France n’est plus parvenue pendant de longues minutes à prendre le dessus sur le bloc bosniaque. Elle a même tremblé. Car de son côté, la Zmajevi, était bel et bien décidée à saisir sa chance et s’est offerte deux grosses occasions en première mi-temps. Darko Todorovic (24e) a décroché une très belle frappe du pied gauche, repoussée des deux poings par le gardien de l’équipe de France Hugo Lloris. Une minute plus tard, c’était au tour d’Ahmedhodzic (26e) de trouver le cadre de la tête ; une nouvelle fois, le portier français s’est montré décisif. Hugo Loris fêtait ce mercredi soir sa 123e sélection en tant que capitaine, faisant de lui le deuxième joueur le plus capé de l’équipe de France, juste derrière Lilian Thuram (142).

Griezmann et Lemar décisifs

Il avait déjà permis d’illuminer le France – Ukraine de la première journée. Antoine Griezmann s’est une fois de plus montré indispensable à l’équipe de France. Le numéro 7 a marqué de la tête le seul but de la rencontre (60e) sur une passe décisive du Turinois Adrien Rabiot, inscrivant son 35e but en sélection. Il n'a pas non plus hésité à prêter mains fortes à ses coéquipiers en défense.

À noter également le très bon match de Thomas Lemar, qui a confirmé sa solide prestation contre le Kazakhstan le 28 mars dernier. L’ailier français s'est montré très percutant sur le côté gauche et surtout très précieux dans ses courses, faisant preuve d’une excellente justesse technique. Il est d'ailleurs au départ de l'action sur le but d'Antoine Griezmann, grâce à un décalage côté gauche vers Adrien Rabiot. À l'image de Grizou, le joueur de l'Atlético s'est montré très efficace sur le plan défensif.

Bousculés sur la fin de match, les Bleus n'ont pas tremblé et referment logiquement ce début de campagne des éliminatoires en tête de leur groupe. 

à voir aussi Éliminatoires Coupe du monde de football : revivez la victoire des Bleus en Bosnie-Herzégovine Éliminatoires Coupe du monde de football : revivez la victoire des Bleus en Bosnie-Herzégovine

Coupe du Monde de Football