Lucas Digne, Adrien Rabiot, Alexandre Lacazette, les grands perdants de la liste des 23
Lucas Digne, Adrien Rabiot, Alexandre Lacazette, les grands perdants de la liste des 23 | AFP

Mondial 2018 : Digne, Rabiot, Lacazette, les grands perdants de la liste des 23

Publié le , modifié le

Didier Deschamps a fait son choix et a dévoilé les 23 joueurs qui partiront pour la Russie ainsi que 11 suppléants. Parmi ces derniers, Lucas Digne, Adrien Rabiot et Alexandre Lacazette, promis à la liste des 23 et qui devront - sauf blessure - regarder le Mondial depuis leur canapé.

Lucas Digne

Il y a un an, ne pas voir Lucas Digne parmi les 23 Bleus présents en Russie n’aurait rien eu de vraiment choquant. Mais depuis la blessure de Benjamin Mendy, le Barcelonais s’était doucement imposé comme titulaire à gauche de la défense française. Une sortie de route dans le sprint final qui s'avère cruelle pour Digne, qui aura payé sur le finish son manque de temps de jeu avec le Barça. "Depuis le dernier rassemblement, il n’a joué que deux fois 90 minutes, dont une fois défenseur central", a lâché Didier Deschamps pour justifier l’absence de l’ancien parisien. Coiffé sur le gong par Lucas Hernandez, très bon avec l’Atlético Madrid, et par le retour de blessure express de Benjamin Mendy, Lucas Digne peut nourrir des regrets. 

Deschamps : "Je sais ce que Lucas Hernandez peut faire"

Adrien Rabiot

C’était la partie de la liste où les surprises n’étaient que très peu attendues. Pourtant, au moment où beaucoup s’attendaient à entendre Didier Deschamps prononcer le nom d’Adrien Rabiot, le sélectionneur a finalement glissé celui de Steven Nzonzi, le milieu de terrain du FC Séville. Une claque pour le joueur du Paris Saint-Germain, titulaire à Paris et habitué des rassemblements avec l’équipe de France depuis deux ans.

Adrien Rabiot devra donc se contenter d’un rôle de suppléant, finissant par payer ses six sélections sans saveur, à l’opposé d’un Corentin Tolisso performant au Bayern comme en Bleu. "Les performances d’Adrien en Equipe de France ne sont pas du tout au même niveau qu'au PSG" a confié Didier Deschamps au moment de justifier l’absence du « Duc » dans la liste des 23. "La concurrence pour lui en équipe de France, c’est Tolisso, Pogba et Matuidi. Par rapport à une construction de liste, j’ai préféré prendre Steven Nzonzi qui est plus proche du registre de N’Golo Kanté", a ajouté le sélectionneur des Bleus. Un profil plus travailleur que celui de Rabiot, à un poste de sentinelle où le Parisien a refusé de s’installer malgré le boulevard laissé par le vieillissant Thiago Motta du côté du Parc des Princes. De quoi s’en mordre les doigts.

Deschamps :"Adrien Rabiot a été moins performant avec l'équipe de France"

Alexandre Lacazette

Ce 17 mai restera-il comme le premier jour de la prise de pouvoir de Kylian Mbappé au poste de N°9 de l’équipe de France ? Car si l’on pouvait s’attendre à un autre buteur de métier aux côtés d’Olivier Giroud, Didier Deschamps a fait le choix de n’emporter en Russie que l’attaquant de Chelsea et de faire confiance à des joueurs qui ne jouent pas comme buteurs dans leurs clubs respectifs.

Un choix qui ne fait pas les affaires d’Alexandre Lacazette. Non appelé en mars en raison d’une blessure, le Gunner avait pourtant fait le boulot lors de sa dernière sélection, plantant un doublé face aux champions du monde allemands en novembre dernier (2-2). Pas suffisant pour Didier Deschamps, qui a visiblement été plus marqué par un autre doublé, celui de Kylian Mbappé face à la Russie en mars (3-1).  "En Russie, Kylian Mbappé est attaquant axial et c’est là où il a été le plus performant et le plus efficace." Le message est passé Didier.

Deschamps :"Giroud, Griezmann, Mbappé et Fekir sont des attaquants axiaux"

Mathieu Aellen