Didier Deschamps en conférence de presse
Didier Deschamps en conférence de presse | Franck FIFE / AFP

Didier Deschamps : "L'Australie ? Un potentiel offensif intéressant"

Publié le , modifié le

Arrivé dimanche en Russie avec ses joueurs et son staff, Didier Deschamps a donné sa première conférence de presse depuis Istra, le camp de base des Bleus. A cinq jours du premier match face à l'Australie, le sélectionneur de l'équipe de France a livré ses impressions sur les Socceroos, est revenu sur les récentes performances d'Hugo Lloris et a assuré avoir déjà en tête le 11 qui débutera samedi.

"L'Australie ? Une équipe agressive avec un potentiel offensif intéressant"

Avec un entraîneur arrivé sur le banc il y a moins de six mois et des matches de préparation pas forcément impressionnants malgré deux victoires, l'Australie a toutes les caractéristiques de l'adversaire le plus facile de cette poule C pour les Bleus. Interrogé sur le style de jeu des Socceroos, Didier Deschamps ne voit pourtant pas ce match d'ouverture comme une promenade de santé. "C’est une équipe agressive, avec un potentiel offensif intéressant. Ils jouent avec un attaquant pivot, une formation bien organisée qui ne se contente pas de défendre. Ce ne sont pas des grands gabarit, c’est une équipe qui a les joueurs pour créer du jeu."

"Lloris peut mieux faire"

Didier Deschamps n'a pas échappé aux questions sur Hugo Lloris, coupable sur le but américain samedi dernier et pas impérial lors de ses dernière sorties sous le maillot Bleu. Le sélectionneur des Bleus a défendu son capitaine, sans pour autant nier sa responsabilité. "Je ne vais pas commenter les critiques. Le poste de gardien est un poste ingrat, mais il sait qu'il peut mieux faire sur ce type de situation. Ça peut arriver à tout moment, mais il vaut mieux que ça arrive avant la compétition que pendant."

"L'idée fixe, c'est d'avoir le ballon"

Interrogé sur le projet de jeu des Bleus, Didier Deschamps a reconnu que son équipe avait plus de facilités à attaquer en transition plutôt qu'en attaque placée. Pourtant, il l'a répété, la volonté reste celle d'un jeu basé sur la possession. "Je construis mon équipe pour qu'elle aille de l'avant et qu'elle crée des problèmes à l'adversaire. On est plus performant dans l’attaque rapide que dans l’attaque placée, et on doit être meilleur dans cette option. L'idée fixe, c’est d’avoir le ballon et de faire en sorte de créer des problèmes à l’adversaire."

"J'ai mon onze en tête"

A six jours du coup d'envoi face à l'Australie, Didier Deschamps a assuré qu'il savait déjà quels joueurs seront alignés d'entrée de jeu face aux Socceroos. Sans rien dévoiler bien évidemment. "J’ai mon onze de départ en tête, mais vous attendrez pour le savoir."

France tv sport francetvsport

Coupe du Monde de Football