Deschamps EDF Bleus 112012
Didier Deschamps. | FRANCK FIFE / AFP

Deschamps : "Trois points capitaux" à prendre

Publié le , modifié le

Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps a assuré que son équipe "fera abstraction" du choc contre l'Espagne mardi pour se concentrer sur "les trois points capitaux" à prendre vendredi contre la Géorgie au Stade de France en qualification pour le Mondial-2014.

Y aura-t-il des nouveautés demain ?
Didier Deschamps : "A partir du moment où il y a des nouveaux dans la liste, ils sont  susceptibles de pouvoir débuter ou de rentrer en cours de match. Ce qui  m'intéresse, c'est d'avoir une équipe compétitive pour demain contre une équipe  qui aura une attitude défensive. A nous de trouver les solutions et l'équilibre  pour ce match."

Allez-vous changer de charnière centrale en raison de la menace de  suspension qui plane au-dessus de Koscielny en cas de carton jaune ?
DD : "Cela rentre dans ma réflexion mais c'est de par leurs performances  qu'on saura si j'ai fait un bon choix ou pas."
   
Selon les entraînements de la semaine, on s'achemine vers un 4-4-2.  Pourquoi ?
DD : "On n'aura pas le même rapport de forces demain que contre l'Espagne. Il  est logique de penser qu'on aura le ballon, qu'on passera plus de temps dans la  moitié de terrain adverse avec une équipe de Géorgie regroupée. Donc il faudra  avoir de la présence offensive le plus longtemps possible."
   
Les joueurs sont-ils réceptifs au fait que l'objectif prioritaire est de  battre la Géorgie ?
DD : "Ils le savent très bien. Tout le monde fera abstraction de ce qui se  passera après parce que les trois points sont capitaux demain."
   
Une victoire serait-elle une garantie pour la suite ?
DD : "Ce serait un pas vers la 2e place. Ce n'est pas assuré mais ce serait  une étape en plus."
   
Q: Le duo Benzema-Giroud n'a jamais montré une réelle efficacité. Pourquoi ?
DD : "Ce n'est pas que l'association mais l'équilibre avec les joueurs qui  sont à côté ou derrière qui compte. Mais ça ne se fait pas du jour au  lendemain. C'est une option qui implique des aménagements pour avoir une équipe  équilibrée. Ils ont des caractéristiques différentes qui peuvent être  associées. Il ne faut pas qu'ils se trouvent sur la même ligne mais je n'ai pas  d'inquiétudes sur leur complémentarité."
   
Allez-vous parler à Matuidi et lui rappeler qu'il est sous la menace  d'une suspension en cas de carton jaune?
DD : "Je ne vais pas le lui rappeler, il le sait. Il faut qu'il joue libéré.  Ce sont des situations que le joueur doit être capable de gérer. Mais le risque  zéro n'existe pas, à moins de ne pas le faire jouer."

Pogba et Varane sont-ils prêts à débuter ?
DD : "Ils sont bien dans le groupe, le groupe est bien avec eux. Ils ont des  caractères différents, Raphaël (Varane, ndlr) est plus réservé que Paul (Pogba,  ndlr) mais ils ont confiance en eux, sans en rajouter non plus. Leur  intégration s'est très bien passée mais cela ne donne pas de garanties. Venir  en équipe de France pour la première fois, ce n'est pas anodin."
   
Pogba sera-t-il titulaire ?
DD : "Vous pouvez vous attendre à tout. Pourquoi pas?"
   
Comment se porte Benzema, qui n'a plus marqué en bleu depuis juin 2012?
DD : "Il est très bien. Il a fait de très bonnes séances collectives et  individuelles. Il est concentré, détendu. Lui et les autres savent l'importance  du match de demain."

Vidéo: Derniers réglages avant France - Georgie

Voir la video

AFP