Didier Deschamps
Didier Deschamps | BERTRAND GUAY / AFP

Deschamps positive

Publié le , modifié le

Didier Deschamps ne fait pas la fine bouche. Le sélectionneur de l'équipe de France a réussi son entrée dans des qualifications, ce qui n'était pas arrivé aux Bleus depuis longtemps et il peut déjà se satisfaire d'avoir pris des points. Il est certes conscients des points faibles de son équipe, mais il considère surtout que ce premier match comportait "beaucoup de points positifs" qu'il veut retenir.

Quel est votre sentiment après ce match ?

Didier Deschamps: Ce n'est jamais évident de s'imposer à l'extérieur face à une équipe qui nous a un peu plus attendus que ce que je pouvais penser avec un milieu de terrain renforcé. On a eu une bonne maîtrise, on a été très très peu inquiété sur la première période. On l'a été un peu plus en seconde. On a gardé un peu moins bien le ballon et en fin de match il y a eu des situations dangereuses mais le résultat est là. C'est ce qui compte avec des satisfactions collectives. Il y a beaucoup de points positifs avec une équipe jeune. Les automatismes ne se créent pas du jour au lendemain. Il y a eu un bon état d'esprit pour construire cette victoire.  Je suis content. Je l'ai dit aux joueurs. Ce n'est pas facile de commencer par une victoire, le contexte n'était pas évident. Il y avait du répondant en face. Ce 1-0, il faut l'apprécier à sa juste valeur."

Quels sont les enseignements que vous tirez ?

Didier Deschamps: "D'abord sur quelques joueurs attendus. Concernant Diaby, je n'ai pas besoin d'être rassuré.  Je l'ai vu évoluer avec Arsenal, il a énormément de qualités. C'est un milieu de terrain complet, capable d'être à la récupération, à l'impact, de franchir des lignes et d'être buteur. Je préfère bien entendu l'avoir à disposition. Concernant la défense centrale, Yanga Mbiw et Sakho, les deux ont été bons. Le contexte était difficile. Il y avait de l'adversité. J'ai confiance en eux, ils sont là et ça me paraissait logique qu'ils débutent ensemble. Cela devrait leur permettre de grandir. Il y a eu un pic d'adrénaline pour eux. Le comportement de cette paire a été rassurante ce soir. Le problème reste l'animation offensive. C'est le chantier le plus difficile. On a fait de bons enchaînements, mais quand on a des situations de centres, il faut plus de présence dans la surface. Il y a eu des choses intéressantes mais on doit être capable de faire mieux."   

Comment voyez-vous le prochain match face à la Biélorussie ?

Didier Deschamps: "C'est mieux de le jouer après une victoire en Finlande, avec de la confiance. Mais ce ne sera pas facile. Le Bélarus a perdu en Géorgie et voudra réagir. Pour nous on va savourer cette victoire, mais ça vient vite, et on va préparer ce match sérieusement."