Deschamps: "la route est longue"

Deschamps: "la route est longue"

Publié le , modifié le

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a savouré dimanche le premier succès des Bleus au Mondial-2014 contre le Honduras (3-0) mais a voulu prévenir tout excès de confiance pour la suite.

Quelles sont vos premières impressions après ce succès?
"C'est un excellent début pour nous. Ce premier match était important.  On a vu une équipe hondurienne avec beaucoup de qualités, qui a beaucoup  défendu, avec de l'agressivité, avant que l'on trouve l'ouverture. C'était  compliqué mais le penalty et l'exclusion ont changé la donne. En seconde  période, on a eu plus d'espaces et de liberté et on a marqué 2 buts."
   
Avez-vous craint l'exclusion de Pogba après un mauvais geste sur  Palacios et l'avez-vous sermonné?
"Il subit une faute grossière puis il a un geste de réaction qui ne  porte pas à conséquence mais qui aurait pu nous pénaliser. Je n'ai pas alerté  que lui mais aussi Cabaye et Evra (également avertis, ndlr) pour leur dire  qu'il était interdit de terminer à dix. Il faut avoir de la maîtrise et ce  n'est pas valable juste pour Paul (Pogba, ndlr)."
   
Quelles satisfactions retirez-vous de ce match et qu'avez-vous pensé de  la prestation de Benzema?
"L'ensemble évidemment et Karim parce qu'il a marqué. Mais je retiens  l'état d'esprit et la force collective. J'avais choisi une ligne offensive avec  de la mobilité pour faire face au défi athlétique, ça a mis du temps avant  d'user l'adversaire mais Mathieu (Valbuena, ndlr), Karim (Benzema, ndlr) et  Antoine (Griezmann, ndlr) ont fait de très bonnes choses et leur jeu au sol a  permis de déstabiliser le Honduras."
   
Est-ce un soulagement?
"C'est une joie mesurée. Les joueurs ont répondu présent mais il n'y a  pas d'euphorie particulière parce que c'est un premier match et les joueurs  savent que la route est longue. C'est une première étape mais il faudra encore  être à notre meilleur niveau dans cinq jours."

AFP