Didier Deschamps
Didier Deschamps | FRANCK FIFE / AFP

Deschamps croit en Ribéry

Publié le , modifié le

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a déclaré ce mercredi que le match amical contre la Jamaïque dimanche à Lille constituait un "objectif" pour un retour de Franck Ribéry, incertain pour le Mondial-2014, et non une "dead-line" concernant sa présence au Brésil. "Je vais vous répéter ce que j'ai dit dimanche. L'objectif reste toujours de le rendre disponible pour le match de dimanche. Ce n'est pas une dead-line (date butoir, ndlr), c'est un objectif", a-t-il expliqué.

"Il a eu une coupure avec ses proches (durant deux jours, ndlr) et a  travaillé avec quelqu'un du staff qui est resté avec lui pour suivre le  protocole prévu", a-t-il ajouté. Le sélectionneur a précisé que Ribéry s'entraînerait une nouvelle fois à  part mercredi avec "un travail adapté". 

"Je n'aime pas les si"

De nouveau interrogé pour savoir si en cas d'absence à Lille, le joueur du  Bayern Munich serait présent ou non à la Coupe du monde, Deschamps a ensuite  soigneusement botté en touche. "Je n'aime pas les si, vous me reposerez la question le moment voulu. Tout  est ouvert et tout est ouvert aux interprétations aussi", a-t-il répondu avant  de se faire plus précis: "Aujourd'hui, je n'ai pas de raison de vous dire non". 

Dans la même veine, Deschamps a refusé de spéculer sur un éventuel refus de  la Fifa de suppléer Ribéry dans la liste. Selon le règlement, une équipe a  jusqu'à 24 heures avant son premier match au Mondial pour remplacer un joueur  blessé, sous réserve d'acceptation par le service médical de la Fédération  internationale, soit le 14 juin pour la France qui affronte le Honduras le  lendemain à Porto Alegre. "Il n'y a pas 100% de réussite mais je ne suis pas dans ce cas de figure  aujourd'hui", a-t-il répliqué.

AFP