Curitiba maintenue ville hôte

Publié le , modifié le

Curitiba (sud du Brésil) accueillera bien quatre matches de la Coupe du monde 2014 de football malgré les retards de construction de son stade, a annoncé mardi le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke.

La Fédération internationale de football (Fifa) a jugé que le chantier de l'Arena da Baxaida avait suffisamment avancé depuis qu'elle avait menacé en janvier d'exclure Curitiba du Mondial, qui se disputera au Brésil du 12 juin au  13 juillet dans 12 villes hôtes.

La décision est basée sur les "garanties financières" apportées et les "progrès accomplis" sur le chantier de l'Arena Da Baixada, depuis l'ultimatum  lancé en janvier par la Fifa, a souligné M. Valcke sur son compte Twitter. "Mais la course contre-la-montre reste très serrée et l'effort collectif de toutes les parties impliquées à Curitiba doit se poursuivre à un rythme très élevé", a souligné M. Valcke.

L'exclusion de Curitiba aurait constitué une gifle pour le gouvernement de  Dilma Rousseff, qui promet d'offrir au monde "la Coupe des Coupes" au "pays du football". Elle aurait en effet accentué les doutes sur la capacité du Brésil émergent à organiser avec succès un événement d'une telle magnitude planétaire, alors que l'image du pays est déjà écornée par de multiples retards (stades, aéroports, transports) et des manifestations violentes à répétition depuis la fronde sociale massive de juin 2013.

Jean Charbon