Coupe du Monde - Qualifications: l'Allemagne poursuit sur sa lancée

Coupe du Monde - Qualifications: l'Allemagne poursuit sur sa lancée

Publié le , modifié le

L'Allemagne a conservé son invicibilité en allant signer un septième succès de rang en République Tchèque (2-1) vendredi lors de la 7e journée des qualifications pour la Coupe du monde 2018. La Mannschaft a fait un pas quasi décisif vers Moscou, tout comme l'Angleterre qui a gagné à Malte (4-0). Surprise en revanche pour la Pologne, jusqu'alors invaincue, et qui a sombré au Danemark (4-0).

La situation semble se décanter dans le groupe C de ces qualifications européennes, et la première place apparaît de plus en plus promise à l'Allemagne qui n'en finit pas de gagner, en trouvant lorsqu'il le faut les ressorts nécessaires pour faire basculer un match en sa faveur.. Encore une fois, vendredi à Plzen, elle a été bousculée, mais elle a su aller jusqu'au bout de ses intentions de jeu.  Après avoir rapidement ouvert le score dès la 4e minute par Werner, la Mannschaft n'a pas pour autant desserrer son étau face à une bonne équipe tchèque qui a fait valoir de belles qualités techniques pour opposer une solide contradiction. Le but inscrit par Darida à la 78e minute a même permis aux Tchèques de croire qu'ils allaient pouvoir tenir en échec le champion du monde, mais Hummels, après une montée rageuse un but de la tête dans les dernières minutes, a éteint leurs illusions.

Grâce à ce succès, l'Allemagne caracole donc en tête de ce groupe, 28 buts marqués pour un seul encaissé dans ces qualifications, et on imagine mal désormais quelle catastrophe pourrait l'empêcher d'aller défendre son titre en juin et juillet prochain, puisqu'll compte toujours cinq points d'avance sur l'Irlande du Nord, qui a gagné à Saint-Marin 3-0 (avec notamment un doublé de Magennis) et qui semble tenir la corde pour disputer les barrages même si derrière, la République Tchèque n'est pas mathématiquement hors course. Mais ce sera difficile.

La Pologne dominée

Dans le groupe E, la belle série de la Pologne s'est interrompue face à ces diables de Danois toujours aussi imprévisibles. Ceux-ci doivent notamment leur réussite à leur marquage serré de l'attaquant Robert Lewandowski, auteur d'un triplé à l'aller et qui avait marqué à chacune des rencontres du groupe jusque là. Complètement débordés durant toute la rencontre, les Polonais ont fait une mauvaise affaire, puisque même s'ils restent leaders, ils voient leurs deux principaux concurrents revenir à trois points: leurs adversaires et vainqueurs du soir, mais aussi la surprenante formation du Montenegro qui l'a emporté au Kazakhstan (3-0).  

Derrière, un but dans les arrêts de jeu d'Alexandru Maxim maintient en vie les chances de la Roumanie d'accrocher l'une des deux premières places. Les Roumains ont battu l'Arménie (1-0), mais devront réaliser un sans-faute et bénéficier de plusieurs résultats favorables pour espérer participer à leur première Coupe du monde depuis 1998. 

Les Anglais font craquer Malte

Enfin dans le groupe F, tout comme l'Allemagne, l'Angleterre s'est encore approchée du Mondial.Mais que ce fut difficile ! D'un but plein d'opportunisme à la 53e minute, Harry Kane a mis sur les bons rails les siens qui se sont longtemps heurtés à la petite équipe de Malte, sans avoir la moindre réussite. Ryan Bertrand (86e), Danny Welbeck (90e+1) puis Kane encore (90e+2) ont ensuite alourdi l'addition (4-0) dans les dernière minutes après que les Maltais qui s'étaient jusque là héroïquement battu ont fini par craquer. Pour les Britanniques, premiers du groupe, le plus dur reste à venir: un choc contre leur dauphin, la Slovaquie (2e,) lundi à Wembley Une victoire pourrait leur ouvrir en grand les portes vers la Russie.

Christian Grégoire