Suarez
Luis Suarez va vivre sa 100e sélection | ANDRES PINA / PHOTOSPORT

Coupe du monde 2018 / Uruguay-Arabie Saoudite : La 100e de Luis Suarez

Publié le , modifié le

Passé à travers de son premier match contre l'Egypte malgré la victoire de l'Uruguay (1-0), Luis Suarez va vivre ce mercredi sa 100e sélection avec la Celeste pour sa troisième Coupe du monde. Talentueux mais tout aussi controversé par son comportement sur le terrain, le meilleur de l'attaquant uruguayen est espéré face à l'Arabie Saoudite.

Cette rencontre face à l'Arabie Saoudite ne sera pas un match comme les autres pour Luis Suarez. L'attaquant uruguayen va fêter sa 100e sélection sous le maillot de la Celeste. Meilleur buteur de sa sélection avec 51 réalisations, le Barcelonnais dispute par la même occasion sa troisième Coupe du monde. Une compétition qu'il a marqué non pas par ses 5 buts mais pour ses dérapages en 2010 et 2014.

Buteur ou tricheur ? 

2010, en quart de finale face au Ghana, à la dernière minute de la prolongation, Suarez arrête de la main un ballon qui filait dans les buts de son équipe et est expulsé. En regagnant les vestiaires, le numéro 9 a vu la frappe d'Asamoah Gyan s'échouer sur la barre. Son geste est alors célébré comme un but vainqueur, divisant le monde entier : Suarez héros patriotique ou tricheur indéfendable ? Buteur prolifique, il essaie de faire disparaître tant bien que mal son coté tricheur. Une facette de sa personnalité qui le suivra maintenant à jamais. Pour cause ? Son match contre l'Italie lors du troisième match de groupe du Mondial 2014. 
   
Avec une nouvelle expulsion après une morsure à l'épaule de Giorgio Chiellini, Suarez consolide sa réputation de mauvais garçon. Verdict : 9 matches de suspension avec l'Uruguay, quatre mois sans football, y compris en club, et les critiques qui s'accumulent. "Devenu beaucoup plus mature", selon les dires de son sélectionneur Oscar Tabarez, Suarez a l'occasion de donner raison à son coach et faire honneur à sa 100e sélection, aujourd'hui face à l'Arabie Saoudite. "Il a le bon état d'esprit pour cette Coupe du monde et il est à la hauteur de mes attentes. En plus d'être un grand joueur, il est très malin, très intelligent et on va beaucoup s'appuyer sur lui", a-t-il poursuivi.

Clément Turpin au sifflet pour surveiller Suarez

Pour éviter tout débordement de l'attaquant uruguayen, l'arbitre Français Clément Turpin officiera pour la première fois au centre d'une rencontre de Coupe du monde. Au commande de l'assistance vidéo à l'arbitrage lors du premier match de l'Uruguay contre l'Egypte, l'arbitre tricolore de 35 ans pourra s'appuyer sur la VAR pour inspecter en cas de doute les faits et gestes du numéro 9. 

Le meilleur buteur de la Celeste a donc sur son chemin une faible équipe Saoudienne pour faire de sa 100e sélection un jour parfait. 

Avec AFP

Coupe du Monde de Football