Samuel Umtiti

Coupe du monde 2018 - Samuel Umtiti : "On est en train de créer notre histoire"

Publié le , modifié le

La France est en finale de la Coupe du monde ! « C'est inimaginable. Comme je l'ai dit, c'est le rêve de toute une vie, d'une future vie, de tout. Je n'ai pas les mots, c'est extraordinaire », a réagi Kylian Mbappé. Mais « maintenant, il reste une étape ». L’étape qui pourrait permettre à la France d'ajouter une seconde Coupe du monde à son palmarès.

La France en passe d’ajouter une deuxième étoile à son maillot. Les Bleus se sont qualifiés face à la Belgique ce mardi soir (1-0) pour la finale de la Coupe du monde 2018 en Russie. « C'est quelque chose d'exceptionnel. Je suis vraiment très heureux pour mes joueurs, ils sont jeunes mais il y a du caractère, de la mentalité. Ça a été dur aujourd'hui face à une très belle équipe de Belgique mais ce petit but nous fait du bien. C’est un défenseur qui le marque. ». Didier Deschamps ne croit pas si bien dire.

Le principal visé - qui doit tout de même suivre un protocole quotidien pour soigner ses genoux - peut être fier de sa prestation. Mais pas question d’en oublier le collectif : « On a livré un gros match et c'est ce qu'il fallait pour aller en finale. Je suis fier de tout le monde. (Sur les 20 ans de France 98) On a atteint un de nos objectifs qui était d'atteindre la finale et je suis très content. », a réagi Samuel Umtiti sur TF1.

Un unique et précieux but qui a permis à toute une nation de vibrer et de respirer pendant les 49 minutes restantes réglementaires. Et surtout à toute une équipe de réaliser un rêve d’enfant. A l’image de Kylian Mbappé : « C'est inimaginable. Comme je l'ai dit, c'est le rêve de toute une vie, d'une future vie, de tout. Je n'ai pas les mots, c'est extraordinaire. Même dans mes plus grands rêves, et je suis un grand rêveur, je n'aurais jamais imaginé cela. Tout le monde est là, fiers de nous. » Et l’attaquant prodige des Bleus de compléter : « Moi le Ballon d’or je m’en contre-fiche, moi je veux la Coupe du monde ». La spontanéité d'Olivier Giroud parle pour lui : « C'est exceptionnel, c'est un rêve de gosses. On est tellement fiers de partager ça avec nos proches, nos amis, nos familles et puis tous les Français. Ca n'a pas été facile jusqu'à la fin aujourd'hui. On est allés la chercher ».

« Une finale, ça se gagne »

Mais la célébration devra bientôt laisser place à la concentration. Car la France rencontrera ce dimanche 15 juillet la Croatie ou l’Angleterre. « Et une finale, ça se gagne », comme le dit si bien le sélectionneur. Alors passée l’euphorie de la qualification, tous gardent en tête cette ultime étape, celle qui les rapproche un peu plus du Graal. A commencer par Didier Deschamps : « On va jouer cette finale. (Je ressens) beaucoup de fierté par rapport à mon groupe, ça fait 49 jours qu'on est ensemble. Il s'est passé beaucoup de choses, des choses plus difficiles mais c'est la vie de groupe. Et j'y ajoute tout mon staff, il y a 20 personnes, c'est le mérite de tout le monde. Le match appartient aux joueurs et si on est en finale de la Coupe du monde, c'est (grâce à) ceux qui sont sur le terrain. (La finale) d'il y a deux ans (à l'Euro-2016) elle est toujours pas digérée, elle est toujours restée là. Donc on va voir demain tranquillement qui on aura (en finale). »

Et pour cela, il faudra être irréprochable sur le terrain. Alors si pour beaucoup l’heure est à la fête, il en est un pour qui l'heure est déjà au bilan. Olivier Giroud est revenu sur sa prestation de la soirée : « Il me manque à chaque fois pas grand-chose (pour marquer). Soit je suis gêné au dernier moment, soit le défenseur revient bien. J'aurais souhaité aider l'équipe, faire le break ce soir, ou ouvrir le score. Ça n'a pas été le cas, mais encore un fois, je garde confiance en mes chances de marquer pour la finale et aider l'équipe à ramener cette Coupe. J'espère vraiment le faire en finale. »

Chacun garde en tête la finale 98. Samuel Umtiti le premier : « Ils ont fait le travail en 98 et nous en est en train de faire le nôtre, de créer notre histoire et on le fait plutôt bien pour le moment ». Et le buteur de cette demi-finale d’ajouter : "On est en train de créer notre histoire".  

Chloé Joudrier

Coupe du Monde de Football