Coupe du monde 2018 : Mascherano, Biglia, Messi, la fin de cycle d'une génération

Publié le , modifié le

Auteur·e : Alexis Ibohn
Mascherano et Messi dépités
Mascherano et Messi dépités | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'heure est aux adieux pour Mascherano et plusieurs joueurs argentins après l'élimination de l'Albiceleste en huitième de finale du Mondial 2018 contre la France (4-3). A 34 ans, le milieu de terrain évoluant en Chine a annoncé samedi qu'il prenait sa retraite internationale. Idem pour le milieu de terrain Lucas Biglia, 32 ans. Capitaine et numéro 10 de la sélection argentine, Lionel Messi devrait les imiter dans les heures qui viennent.

"Il est temps de dire au revoir. A partir de maintenant, je souhaite que tous les gars puissent continuer d'essayer d'atteindre notre but. Le rêve est brisé", a déclaré Mascherano, visiblement ému, sur la chaîne argentine TyC, à la fin du match. "Il est temps d'encourager les gars à continuer d'essayer. Sûrement, tôt ou tard, ils y arriveront", a ajouté le milieu de terrain évoluant en Chine. "Insister, cela fait partie de la vie".

L'ancien joueur de Barcelone, qui cumule à près de 150 sélections, a ensuite évité de répondre à une question sur l'avenir en sélection de son ancien coéquipier Lionel Messi, star de l'Albiceleste. En quinze ans d'équipe nationale, Mascherano n'aura remporté que deux titres: les Jeux olympiques 2004 et 2008. Il aura perdu quatre fois en finale de la Copa America et une fois en finale d'une Coupe du monde, en 2014.

"C'est triste, car pour certains, c'est la fin. J'espère que ceux qui viendront (en sélection) pourront travailler dans la tranquillité. Moi, je m'en vais. J'ai tout donné pour la sélection, une autre génération arrive", a déclaré au micro de TNT Sports Lucas Biglia, actuellement au Milan AC et qui compte 58 sélections avec l'Albiceleste. 

L'échec de trop pour Messi ? 

Après ce nouvel échec de l'Argentine en Coupe du monde, la question de la fin de la carrière internationale de Lionel Messi se pose. S'il engrange les trophées avec le FC Barcelone, le natif de Rosario n'y arrive pas avec l'Albiceleste. A 31 ans, il semble probable qu'il décide de mettre fin à sa carrière internationale après l'avoir déjà fait en 2016, lors de la finale de la Copa America perdue par l'Argentine face au Chili. 

Avec AFP.
 

Alexis Ibohn AlexisIbohn

Coupe du Monde de Football