Harry Kane
Harry Kane en est à 5 buts en 2 matches. | AFP

Coupe du monde 2018 : L'heure de la confirmation pour Harry Kane

Publié le , modifié le

L'Angleterre affronte ce soir la Colombie en huitième de finale (20 heures) dans une rencontre où l'attaquant britannique, Harry Kane, devrait jouer un rôle prépondérant. Meilleur buteur actuel de la compétition, il semble être l'arme numéro 1 des Anglais pour venir à bout des Cafeteros. Un statut de leader affirmé, après avoir raté l'Euro 2016.

Il était passé à côté de son Euro comme toute l’équipe d’Angleterre. En France, Harry Kane était resté muet et n’avait pu empêcher l’élimination précipitée des Three Lions en huitième de finale face à l’Islande (1-2). Pourtant, beaucoup d’espoirs avaient été placés sur les épaules de l’attaquant de Tottenham. Avant de disputer sa première grande compétition internationale, le joueur d’alors 22 ans sortait d’une saison à 50 matches avec les Spurs durant laquelle il avait planté pas moins de 28 buts toutes compétitions confondues, et délivré 2 passes décisives, terminant meilleur buteur du championnat (25 réalisations). Mais dans l’Hexagone, il était bien loin de ces standards.

Redoutable efficacité

Deux ans plus tard, l’histoire est tout aussi similaire. A la différence que le numéro 10 du club londonien a davantage trouvé le chemin des filets… en jouant moins : 41 buts en 48 matches, dont 30 en Premier League. Insuffisant pour être le plus gros bourreau des défenses anglaises, Mohamed Salah lui ayant volé la vedette (32 buts). Mais surtout, le natif de Walthamstow (petite bourgade au nord-est de la capitale anglaise) s’est illustré en Ligue des champions : 7 buts…en 7 sept matches (triple buteur contre Dortmund et Nicosie et buteur contre la Juventus en 1/8e). Bref, il a confirmé ses précédentes saisons, déjà pleines.

*Parmi les joueurs avec au moins 25 minutes jouées dans cette Coupe du monde, Harry Kane (un but toutes les 31 minutes) et Romelu Lukaku (un toutes les 37) sont ceux avec le meilleur ration minutes/buts. 

Il lui restait alors à confirmer en sélection. A l’issue de la phase de poule, c’est chose faite. Son doublé contre la Tunisie et son triplé face au Panama l’ont propulsé en tête du classement des buteurs du Mondial. Surtout, celui qui porte le numéro 9 en sélection marche sur les traces de l’illustre attaquant Gary Lineker (lui aussi passé par Tottenham), dernier buteur anglais à avoir inscrit un doublé en Coupe du monde : c’était en quart de finale de l’édition 1990, face au Cameroun (3-2).

Au-delà d’avoir fait tomber une date vieille de 28 ans, Harry Kane impressionne par son efficacité : sur les deux matches qu’il a disputés (laissé au repos face à la Belgique), le joueur de 24 ans a tiré 6 fois, pour 5 cadrés… et 5 buts ! Une précision rare qui a largement contribué à qualifier les Three Lions pour la suite de la compétition. Un huitième qui verra donc la Colombie se dresser devant les hommes de Gareth Southgate. Face aux Sud-Américains, le duel entre Kane et Radamel Falcao devrait être l’une des clés de la rencontre. Son réalisme face aux cages ne devrait pas être de trop pour tenter de poursuivre l’aventure dans un Mondial où il a déjà convaincu.  

Maxime Gil gil_maxime_34

Coupe du Monde de Football