Coupe du monde 2018 : le Sénégal et le Japon se neutralisent (2-2)

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Gicquel
Genki Haraguchi (japon) face à Alfred Ndiaye (Sénégal)
Genki Haraguchi (japon) face à Alfred Ndiaye (Sénégal). | Kenichi Unaki / Yomiuri / The Yomiuri Shimbun

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Sénégal et le Japon n'ont pas réussi à se départager dimanche à Ekaterinebourg et ont du partager les points (2-2).Le Sénégal a pris l'avantage par deux fois, mais a vu le Japon revenir à chaque fois dans la foulée. Avec 4 points chacun, les deux équipes restent en tête du groupe H. Un score nul qui fait les affaires de la Pologne et de la Colombie, qui s'affrontent ce soir (20h).

Un nul qui n'arrange sans doute personne. Incapables de l'emporter dimanche, le Japon et le Sénégal n'ont pas réalisé la bonne opération en vue d'une qualification pour les huitièmes de finale. Ils pourraient voir revenir dans leur nuque la Colombie ou la Pologne, qui s'affrontent ce soir (20h). De quoi donner une troisième journée palpitante dans ce groupe H très homogène.

Le début de match est en faveur des Sénégalais. A la 12e minute, Genki Haraguchi dévie un centre de Mbaye Niang de la tête qui retombe sur Youssouf Sabaly. L'arrière-droit des Girondins de Bordeaux adresse une frappe tendue. Eiji Kawashima la boxe sur le genou de Sadio Mané, qui ouvre le score de manière heureuse (1-0, 12'). 

Les Lions de la Teranga commencent alors à reculer : le Japon met le pied sur le ballon et tente de se montrer dangereux. A la suite d'un beau mouvement de Nagatomo côté gauche, Takashi Unui adresse une frappe enveloppée qui trompe Khadim Ndiaye : le Japon égalise (1-1, 34'). A la mi-temps, le Japon a dominé le jeu (57% de possession contre 43) mais le Sénégal s'est montré plus tranchant dans la zone de vérité (7 tirs à 3).

Wagué, un but et un record

En deuxième période, les hommes d'Aliou Cissé repartent au combat. Pape Aliou Ndiaye adresse une frappe rasante qui frôle le but du gardien nippon (50'). Souvent désorganisés, les Sénégalais ont du mal à inquiéter les Samouraïs Bleus. A la 60e minute, Osako manque la balle de match : sur un très bon centre côté droit, l'attaquant rate le ballon et presque l'immanquable devant Ndiaye.

Quelques minutes plus tard, la frappe d'Inui vient frapper la barre. Les Sénégalais souffrent, mais ils sont réalistes. A la suite d'une roulette de Sabaly dans la surface, Mbaye Yiang touche le ballon qui file jusqu'à Moussa Wague, qui fusille Kawashima (2-1, 71'). Mais le Japon ne s'avoue pas vaincu : sur une sortie très hasardeuse de Ndiaye, Keisuke Honda reçoit le ballon dans la surface et égalise à nouveau pour le Japon (2-2, 78'). L'ancien joueur du Milan AC est impliqué dans 7 des derniers 10 buts des Nippons en Coupe du monde.

Coupe du Monde de Football