Coupe du monde 2018 : le programme du vendredi 6 juillet

Publié le , modifié le

Auteur·e : Alexis Ibohn
brésil
Neymar et Coutinho, buteurs | CHRISTOPHE SIMON / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après deux jours de pause, la Coupe du monde est de retour. Fini les huitièmes de finale, place aux quarts. Ces rencontres classées hors-d'oeuvre dans lesquelles la tension atteint souvent le paroxysme. Et pour ouvrir le bal, quoi de mieux que l'équipe de France ? Les Bleus affrontent l'Uruguay à 16 heures pour une place en demi-finale, tandis qu'à 20 heures, ce sera au tour du Brésil de faire face à la redoutable équipe de Belgique.

France - Uruguay (16 heures à Nizhny Novgorod) : atteindre l'objectif et continuer à rêver

Avant le début de ce Mondial 2018 en Russie, Noel Le Graet, le président de la Fédération française de football, avait fixé comme objectif "une place dans le dernier carré." Après sa victoire convaincante face à l'Argentine en hutièmes, l'équipe de France n'est plus qu'à un match de l'atteindre. Mais au-delà de cet objectif fédéral, les Bleus doivent continuer à entretenir le rêve de tout un pays : inscrire une deuxième étoile sur le maillot tricolore. 20 ans après la première. Et face à l'Uruguay, les Français partent favoris. La raison ? La montée en puissance de plusieurs joueurs, dont Kanté, Pogba et le phénomène Kylian Mbappé, auteur d'un match exceptionnel au tour précédent. Avec de tels talents les Bleus disposent donc de plusieurs atouts pour faire tomber une équipe uruguayenne solide défensivement (1 seul but encaissé) et qui devra composer avec la baisse de forme de son attaquant Edinson Cavani, touché au mollet.

Brésil - Belgique (20 heures à Kazan) : l'heure de vérité

Dans l'autre rencontre de la soirée, l'heure de vérité est arrivée pour le Brésil et ses rêves de sixième étoile. Dernier grandissime favori en lice depuis l'élimination prématurée de l'Allemagne et de l'Espagne, la Seleçao rencontre la Belgique et sa "génération dorée", pour une place en demi-finale. Jusque-là, le plan de route s'est parfaitement exécuté pour la bande à Neymar. A l'image d'autres prétendants au titre mondial comme la France, son potentiel adversaire en demi-finale, la sélection brésilienne est montée en puissance en phase de poules, avant d'accélérer le tempo pour la phase à élimination directe. 

Mais attention à la Belgique et son armada. Meilleure attaque de la compétition avec 12 buts en quatre matches, les Belges possèdent de vrais arguments pour faire déjouer les Auriverdes. Notamment des talents individuels à n'en plus finir devant, à l'image du quatuor Hazard-De Bruyne-Mertens-Lukaku. En clair, entre ces deux prétendants au titre, le match s'annonce homérique. 

Alexis Ibohn AlexisIbohn

Coupe du Monde de Football