Thiago Silva Brésil

Coupe du monde 2018 : Le programme du vendredi 22 juin

Publié le , modifié le

C'est le moment pour le Brésil de lancer son Mondial. Les coéquipiers de Neymar n'ont pas le droit à l'erreur face au Costa Rica (14h00). Thiago Silva sera capitaine d'une équipe qui va devoir trouver des automatismes. A 17h00, l'Islande aura un grand coup à jouer face à un Nigeria loin d'être vaincu. Enfin, à 20h00, c'est un match primordial pour une qualification en huitièmes qui opposera la Serbie et la Suisse. Malheur au vaincu. Voici le programme du vendredi 21 juin.

• 14h00. Brésil - Costa Rica (Groupe E) : Les Auriverde doivent lancer leur Mondial

à Saint-Pétersbourg.

Systématiquement cités parmi les favoris à la victoire finale, les Brésiliens doivent lancer leur mondial après avoir calé contre la Suisse (1-1). Une revanche est à prendre par rapport à 2014 et une Coupe du monde terminée sur une défaite 7-1 à domicile. Face au Costa Rica, ils tombent sur un adversaire largement à leur portée. Battus par la Serbie, les Costariciens n'ont pas grand chose à perdre face au Brésil.

Comme on a pu le voir dans cette Coupe du monde, les favoris ont du mal à s'imposer facilement, et à s'imposer tout court. Et il ne faut pas oublier le sale coup joué par le Costa Rica en 2014 à l'Italie. La nation d'Amérique Centrale avait atteint les quarts de finale. Les coéquipiers de Neymar devront être sérieux et trouver des automatismes en attaque. 

• 17h00. Nigeria - Islande (Groupe D) : L'Islande peut prendre une sacrée option pour les huitièmes

à Volgograd.

Ils devaient être les deux "petits" du groupe D, mais le Nigeria et l'Islande ont un coup à jouer étant donnée la défaillance de l'Argentine. Il reste une place à prendre derrière la Croatie, déjà qualifiée. L'Islande est la mieux placée pour la chiper (elle compte 1 point, le Nigeria 0). Une victoire face au Nigeria et elle élimine les Super Eagles de la course à la deuxième place, tout en prenant 3 points d'avance sur l'Argentine.

• 20h00. Serbie - Suisse (Groupe E) : Malheur au vaincu 

à Kaliningrad.

La deuxième place, qualificative pour les huitièmes, est en ligne de mire. D'un côté, la Serbie compte bien enchaîner après sa victoire contre le Costa Rica. Une victoire suffirait à qualifier les coéquipiers de Nemanja Matic pour la première fois au stade supérieur. Mais en face il y a la Suisse, qui a quand même réussi à tenir en échec le Brésil de Neymar, Coutinho et consorts. 

Le milieu suisse Denis Zakaria insiste : tenir le match nul contre l'ogre brésilien n'aura servi à rien si sa sélection s'écroule contre la Serbie. Le vainqueur de ce match a de fortes chances de se qualifier, et celui qui s'incline devrait dire adieu à la Russie.

Coupe du Monde de Football