Brésil
Les Brésiliens rejoignent le Mexique en 1/8e. | AFP

Coupe du monde 2018 : Le programme du lundi 2 juillet

Publié le , modifié le

Après deux journées marquées par l'élimination de l'Argentine et de l'Espagne, les huitièmes de finale se poursuivent aujourd’hui avec deux rencontres pleines de promesses. Le Brésil ouvre le bal face à une équipe du Mexique très joueuse, tandis que la Belgique fera face au Japon.

Brésil - Mexique : L'heure de Neymar ? 

(16 heures)

Après une phase de poule difficile mais bien négociée (première place avec 7 points) face à des nations à sa portée, le Brésil défie le Mexique cet après-midi pour un match où il faudra envoyer un message fort à tous les concurrents. Quatre années après une édition à domicile qui avait tourné au cauchemar avec l’humiliation subie face à l’Allemagne en demi-finale (1-7), la Seleção doit s'imposer avec autorité pour tenir son rang de favori à la victoire finale. Et même si elle ne sera pas au complet suite à l'absence de Marcelo, victime d'une entorse lombaire contre la Serbie, elle pourra notamment s'appuyer sur le retour en forme de sa star Neymar

Avec les éliminations de l’Argentin Lionel Messi et du Portugais Cristiano Ronaldo, le Brésilien a l'occasion de faire du Mondial 2018 le tournoi qui lui permettra de remporter le Ballon d'Or France Football. Ceci d'autant plus que ses deux coéquipiers du Paris-SG, Kylian Mbappé et Edinson Cavani, auteur chacun d'un doublé dans leur 8e de finale ont crevé l'écran. "Je me suis dit que dans notre match ce sera au tour de Neymar, a déclaré Thiago Silva, qui portera le brassard de capitaine des Auriverdes pour la deuxième fois de la compétition ce soir. Ils ont tous les deux été fondamentaux, espérons qu'il sera aussi inspiré qu'eux." Fini de parler, place aux actes !

Belgique - Japon : David contre Goliath 

(20 heures)

Dans l'autre rencontre de la journée, le match entre la Belgique et le Japon paraît assez déséquilibré sur le papier, . Avec l'Uruguay et la Croatie, la Belgique est la seule nation à avoir remporté ses trois matches de poule. D’abord face au Panama (3-0), puis contre la Tunisie (5-2) et enfin face à l'Angleterre (1-0). S'appuyant sur un potentiel offensif de grande qualité composé de Lukaku, Hazard et Mertens, les hommes de Roberto Martinez ont impressionné et troqué leur costume d'outsider pour celui de candidat très sérieux à la victoire finale.  

De leur côté, les Samouraïs sont des miraculés des huitièmes de finale. Avec seulement quatre points au compteur, ils sont quand même parvenus à se qualifier aux dépens du Sénégal, à égalité de points. Cela s’est joué au nombre de cartons. Face aux Diables Rouges, il ne faudra pas compter sur des cartons en moins, mais sur des buts en plus. Pour rappel, le vainqueur de ce match rencontrera le Brésil ou le Mexique en quarts.

Alexis Ibohn AlexisIbohn

Coupe du Monde de Football