Harry Kane
Harry Kane | Hu jinxi / Imaginechina

Coupe du monde 2018 : le programme du dimanche 24 juin

Publié le , modifié le

L'Angleterre va conclure face au Panama le deuxième match du groupe G, après l'écrasante victoire de la Belgique face à la Tunisie (5-2). Place ensuite aux matchs du groupe H, avec un match Japon-Sénégal entre les deux vainqueurs surprises. Pour finir, la Colombie et la Pologne s'affrontent dans le match de la peur : le perdant serait éliminé de ce Mondial.

• Angleterre - Panama (Gr.G) : les Three Lions ont les cartes en main (14h)

Après l’impressionnante victoire de la Belgique face à la Tunisie (5-2) samedi, l'Angleterre a l'occasion de rejoindre les Diables en tête du groupe G. En s'imposant face au Panama, les joueurs de Gareth Southgate valideraient leur ticket pour les huitièmes en même temps que les Belges. A priori, la mission est à la portée des Three Lions, qui ont dominé dans la douleur la Tunisie au premier match, seulement sauvés par un but en fin de match d'Harry Kane.

Le Panama aura lui quasi mission impossible. Battus 3-0 au premier match par les Belges, les joueurs d'Hernán Darío Gómez doivent s'imposer absolument sous risque de sortir de ce Mondial. Il faudra en outre marquer beaucoup de buts et ne pas perdre face à la Tunisie au dernier match, tout en espérant que l'Angleterre perde face à la Belgique. L'affaire s'annonce plus que compliquée.

• Japon - Sénégal (Gr.H) :  Pour confirmer la surprise (17h)

En tête du groupe H avec chacun trois points, le Japon et le Sénégal ont l'occasion de prendre une grosse option pour les huitièmes de finale en cas de victoire. Le Sénégal, brillant vainqueur d'une moribonde Pologne au premier match (2-1), a toutes les cartes en main pour bousculer le Japon avec son attaque Sadio Mané-Ismaila Sarr-Mbaye Niang.

Très efficaces (2 buts pour 2 tirs cadrés), les Lions de la Teranga devront sans doute percer le verrou nippon. Les joueurs d'Akira Nishino craignent notamment la dimension physique des Sénégalais. « La force physique des joueurs sénégalais et la vitesse du jeu sénégalais doivent être craintes », redoute le sélectionneur. « Ce sera un match tactique de toutes les façons parce que face à une équipe qui a de l’allure physique c’est la seule solution »

• Pologne - Colombie (Gr.H) : Le match de la peur (20h)

Malheur au vaincu. Dans un match à l'allure de finale du groupe, le perdant de ce match entre la Pologne et la Colombie sera éliminé de ce Mondial. La Pologne, favorite du groupe sur le papier, a peiné à trouver Robert Lewandowski au premier match et devra montrer beaucoup mieux pour répondre aux attentes. 

Du côté colombien, la principale interrogation repose sur James Rodriguez. Touché à la plante du pied gauche, il n'était rentré qu'à la 59e minute face au Japon. Mais son remplaçant, Juan Fernando Quintero, avait inscrit le seul but des Cafeteros d'un coup-franc malicieux. De quoi augurer d'une solution intéressante si James Rodriguez ne peut participer. On pourrait donc assister à un match ouvert entre deux sélections dans l'obligation de gagner pour survivre dans ce groupe.