Neymar Brésil

Coupe du monde 2018 : Le Brésil évite le piège mexicain et se qualifie en quart de finale

Publié le , modifié le

Le Brésil n'imite pas l'Allemagne, le Portugal, l'Argentine et l'Espagne. Les coéquipiers de Neymar sont venus à bout du Mexique (2-0) et se qualifient en quart de finale de Coupe du monde pour la septième fois d'affilée. Ils ont su laisser passer l'orage mexicain en début de match et faire la différence en deuxième mi-temps. Les Brésiliens affronteront le vainqueur de Japon - Belgique pour une place en demi-finale.

Visiblement satisfait de la prestation de ses hommes face à la Serbie (2-0), le sélectionneur brésilien Tite a reconduit le même onze, sans Marcelo et Danilo, insuffisamment remis. En face, le Mexique se présente avec son vétéran Rafa Marquéz en numéro 6. Le défenseur de 40 ans connaît sa première titularisation dans cette Coupe du monde, la cinquième de sa carrière. 

Le match : 2-0 (Neymar 50', Firmino 88')

L'entame de match des Mexicains est tranchante. Avec ses deux milieux relayeurs très hauts (Guardado, Herrera), les Brésiliens sont pressés très hauts. Ajoutez à cela une capacité à être tout de suite sur le porteur de balles et des courses à répétition, le Mexique domine et se procure des situations de frappe sans toutefois mettre Alisson en danger. Comme ce système de jeu est relativement énergivore, le Brésil finit par entrer tranquillement dans son match.

C'est à la 20e minute que les coéquipiers de Neymar commencent à se montrer. Le Parisien est d'ailleurs le premier à le faire, après un crochet tranchant qui met dans le vent Alvarez dans la surface. Sa frappe est repoussée par Ochoa (24'). Les situations s'enchaînent. Coutinho tente sa chance de loin (26'), Jesus tire fort sur Ochoa (32') puis c'est Neymar qui envoie un coup franc lointain juste au dessus de la barre transversale. Les deux sélections rejoignent les vestiaires sur un score nul et vierge (0-0).

Les Brésiliens reviennent avec la ferme intention d'ouvrir la maque. Ochoa repousse d'abord une frappe enroulée de Coutinho (47'), avant de céder 3 minutes plus tard. Neymar talonne dans la surface, Willian déborde sur la gauche et retrouve le Parisien grâce à un centre parfait. Neymar pousse le ballon au fond des filets et envoie virtuellement la Seleçao en quart de finale (50'), son deuxième but de la compétition. 

Jamais le Mexique n'est complètement dominé, mais les occasions les plus franches sont brésiliennes. Heureusement que Guillermo Ochoa veille au grain (7 arrêts au total). De l'autre côté, Alisson a eu un arrêt à faire ; une claquette sur une frappe non cadrée (60'). Mais l'ex-portier d'Ajaccio va céder une seconde fois. Cette fois c'est Roberto Firmino, entré à la place de Coutinho, qui pousse une frappe de Neymar touchée par Ochoa au fond des filets, seulement 2 minutes après son entrée en jeu. Un but qui scelle le sort de la rencontre. Le Brésil est en quart de finale et affrontera le vainqueur de Japon - Belgique.

L'homme du match : Willian

Le diesel Willian a permis au Brésil de se mettre en route. L'ailier de Chelsea a été omniprésent, surtout en deuxième période. C'est lui qui permet à Neymar d'ouvrir le score. L'ancien du Shakthar Donetsk a fait parler la poudre. Exemple criant, un numéro de 60 mètres balle au pied pour transpercer l'arrière-garde mexicaine et trouver Neymar au point de penalty (67'). Trois passes clés, 7 dribbles réussis, presque 80 ballons touchés. Il a été le moteur du Brésil.

Coupe du Monde de Football