Coupe du monde 2018 : le Brésil concède le nul face à la Suisse (1-1)

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Gicquel
Neymar lors du match face à la Suisse
Neymar lors du match face à la Suisse | JOE KLAMAR / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Flamboyant pendant 20 minutes, le Brésil s'est ensuite éteint et a concédé le match nul face à une équipe de Suisse réaliste (1-1) dans le premier match du groupe E. Philippe Coutinho avait pourtant mis les Brésiliens dans le bon sens grâce à une sublime frappe, mais Zuber a douché une Selecao beaucoup trop passive pour espérer un meilleur résultat.

Décidément, les gros n'y arrivent pas. Après la défaite de l'Allemagne dans l'après-midi face au Mexique (1-1), c'est au tour du Brésil d'être stoppé d'entrée face à la Suisse, à Rostov (1-1). Normalement supérieurs, les hommes de Tite ont joué vingt minutes avant de disparaître. Les Suisses ont saisi leur chance et se mettent en position idéale pour rallier les huitièmes.

Ce sont d'ailleurs les Helvètes qui allument la première mèche du match : Shaqiri déborde côté gauche et centre pour Seferovic, dont la reprise est trop haute (4'). Le Brésil répond dans la foulée : sur une combinaison entre Coutinho et Neymar côté gauche, ce dernier centre en retrait mais la frappe de Paulinho est détournée de justesse par Sommer (12').

La Nati recule et laisse alors le jeu aux Brésiliens. Coutinho va se charger de les punir. Sur un décalage de Marcelo du côté gauche, le Barcelonais adresse un délice de frappe enroulée de 25 mètres. Poteau rentrant, Sommer est trop loin. Le verrou suisse saute après vingt minutes de jeu.

En difficulté pour produire du jeu, les coéquipiers du néo-Gunner Stephan Lichsteiner réagissent timidement à l'ouverture du score auriverde, redoutant notamment la vitesse du couloir gauche Marcelo-Neymar, très sollicité en première période (46% des attaques brésiliennes). A la pause, les coéquipiers d'un Neymar percutant puis discret mènent logiquement (1-0).

Zuber relance les Suisses

Le retour des vestiaires va changer la donne. Trop passifs à leur tour, les Brésiliens refusent le jeu. La Suisse va en profiter : sur un centre, Steven Zuber pousse légèrement Miranda et fusille Alisson de la tête pour l'égalisation (1-1).

Apathiques offensivement, les Brésiliens ne produisent alors plus rien à la suite d'un Neymar étonnamment absent. Seul Coutinho se montre à nouveau dangereux (70'). En face, Shaqiri ouvre plus facilement des brèches et fait mal aux latéraux brésiliens (72').

Incapables de se montrer tranchants, les Brésiliens concèdent donc le nul malgré quelques éclaircies offensives, comme Roberto Firmino (90'). Il faudra montrer autre chose face au Costa Rica, le 22 juin, pour assurer sa qualification. 

Coupe du Monde de Football