Willy Caballero et Lionel Messi, déçus
Willy Caballero et Lionel Messi, déçus | Juan Mabromata / AFP

Coupe du Monde 2018 : l’Argentine dos au mur

Publié le , modifié le

Accrochés par l’Islande lors de son premier match (1-1), au terme d’une performance peu rassurante, Lionel Messi et les siens affrontent ce soir la Croatie, dans le choc du groupe D. Périlleuse, cette rencontre va mettre l’Albiceleste face à ses doutes. Avec l’effroyable éventualité d’un accroc qui pourrait mettre en péril la suite du tournoi du finaliste de 2014.

Une défense passive, un Willy Caballero pas irréprochable et Alfreð Finnbogason vient trouer les filets argentins. Mais à la 23e minute de la rencontre opposant l’Argentine à l’Islande, on se dit que l’Albiceleste aura le temps de réagir et que ce but de l’attaquant du FC Augsbourg n’est qu'un accident de parcours. Que nenni. Malgré les 11 frappes de Lionel Messi, un penalty obtenu mais manqué par l’attaquant du FC Barcelone, les blanc et bleu ciel ne parviendront pas à l’emporter face à des Islandais accrocheurs.

La punchline destructrice de Don Diego

Résultat, les Argentins affrontent ce soir la Croatie avec une pression plus importante que prévue. Une défaite voire un nul pourrait affaiblir les espoirs des hommes de Sampaoli, surtout si l’Islande vient à s’imposer face au Nigéria. Les Nordistes compteraient alors au moins trois points d’avance sur l’Argentine, qu’ils retrouveront lors du dernier match, pour un duel interdit aux cardiaques.

Dans l’atmosphère douloureuse qui traînait après cet échec, Diego Maradona, l’idole du pays, a remué le couteau dans la plaie en incendiant Jorge Sampaoli, le sélectionneur : “En jouant ainsi, il ne peut pas retourner en Argentine” déclarait-il. El Pibe de Oro n'en est pas à sa première sortie coup de poing. 

Avant l’Islande, la Croatie. L’Argentine affronte ce soir un adversaire en place, sûr de ses forces et tranquille vainqueur du Nigéria samedi soir. Les Croates ne sont pas venus en Russie pour admirer les montagnes de l’Oural et ils comptent bien sortir des poules pour la première fois depuis 1998. Pour cela, ils pourront compter sur des joueurs de grand talents évoluants dans les grands clubs européens.

La Croatie en hors-d’oeuvre  

Le milieu de terrain composé d’Ivan Rakitic et Luka Modric fait chavirer les coeurs des amoureux du football et sa qualité technique éclaire et fluidifie le jeu croate. Devant, Perisic, Mandzukic, Kramaric et consorts sont des références. La Croatie a une bonne tête d’épouvantail sur ce Mondial et les hommes de Zlatko Dalic ne sont pas les plus faciles à jouer.

Les Argentins ont peu de marge de manœuvre et une victoire sur les Croates, certes compliquée, est presque impérative. Il ne manque que la Coupe du Monde au palmarès de Lionel Messi et la Pugla devra montrer un tout autre visage pour ne pas regarder les phases finales devant un écran de télévision.

Léo de Garrigues El2ga

Coupe du Monde de Football