Angleterre

Coupe du monde 2018 : l'Angleterre passe aux choses sérieuses

Publié le , modifié le

Après une phase de groupe relativement calme où elle a alterné le bon et le moins bon, l'Angleterre va enfin pouvoir jauger son réel niveau. Face à elle, la Colombie de Falcao, potentiellement privée de James Rodriguez, jouera le coup à fond. Son tableau dégagé lui offre la possibilité d'aller plus loin que prévu en Russie.

Le jeu en vaut la chandelle. L'Angleterre n'a jamais eu autant l'occasion de faire taire moqueries et critiques. Opposée à la Colombie en 1/8e de finale, les hommes de Gareth Southgate entament leur tableau de phases finales (20 heures) avec une grosse carte à jouer. S'ils parviennent à se défaire des Colombiens, il retrouveront sur leur route la Suède ou la Suisse puis la Croatie ou la Russie. Une chance pour briser une triste série en Coupe du monde.

Depuis 1994, les Three Lions (Trois Lions) enchaînent les contre-performance (non qualifié, 1/8e, 1/4, 1/4, 1/8e). Les Beckham, Gerrard ou Lampard n'auront pas suffi. La nouvelle génération a connu quelques difficultés lors de leur premier match (2-1 face à la Tunisie). Ils ont ensuite déroulé devant le Panama (6-1) avant de perdre face à la Belgique dans un match qu'il ne fallait pas gagner (0-1). 

Sans James, une autre Colombie

L'incertitude plane toujours autour de la présence ou non de James Rodriguez. Après avoir encore été décisif en phase de groupes, le milieu offensif de 26 ans a dû quitter ses partenaires lors du 3e match contre le Sénégal (1-0), victime d'un "oedème mineur sans rupture fibrillaire au muscle soléaire droit" du mollet gauche, selon la Fédération colombienne. Sans indiquer s'il pouvait être rétabli pour le match de mardi, mais la tendance n'est pas à l'optimisme.

James promet de "revenir très fort"

Falcao-Kane, avantage Harry

En son absence, la Colombie peut quand même s'appuyer sur son capitaine Radamel Falcao, revanchard après le mondial 2014 qu'il avait manqué pour cause de blessure et deux saisons ratées en Angleterre. Le Tigre n'a inscrit qu'un seul but, face à la Pologne. de son côté, Harry Kane demeure meilleur réalisateur du tournoi. Et lorsque la presse anglaise lui demande s'il se sent capable de marquer à chaque match, son attaquant répond en toute confiance : "Oui, je crois. Surtout lorsque les ballons vous arrivent dessus et que les choses vont bien, vous avez hâte de jouer. (...) Je sors d'un coup du chapeau (contre le Panama, ndlr) et je suis prêt pour notre prochain match." Réponse ce mardi soir à partir de 20 heures. 

Benjamin Badache Ben_Badache

Coupe du Monde de Football