suede

Coupe du monde 2018 : La Suède se sort du piège de la Corée du Sud

Publié le , modifié le

La Suède est parvenue à arracher la victoire face à une Corée du Sud pourtant portée par son gardien, Hyeonwoo Jo (1-0). Le succès est venu d'un penalty transformé par le capitaine Andreas Granqvist, après une révision vidéo. Cet arbitrage avec la VAR risque de beaucoup faire parler à nouveau. Mais avec ce succès sur la plus petite des marques, les Suédois sont à égalité de points et de différence de but avec le Mexique après cette première journée dans ce groupe E.

Le match : 1-0

Une des rares offensives coréennes. Les joueurs en blanc se ruaient en contre-attaque sur le but suédois lorsque l'arbitre est intervenu pour interrompre l'action. Pas de faute en vue, pas de hors-jeu non plus. Joel Aguilar, l'homme au sifflet, mime le geste du fameux arbitrage vidéo. Car oui, plusieurs secondes avant, une action litigieuse se déroulait dans la surface coréenne. 

Après avoir revu brièvement les images, l'arbitre donne penalty pour les Suédois. Min-woo Kim commet bien une faute après un tacle sur la cheville de Viktor Claesson. Décision indiscutable, mais timing imprécis. Les Coréens se voient enlever une occasion de but pour subir une tentative de penalty. Face à Hyeonwoo Jo, le portier asiatique, se présente le massif capitaine Andreas Granqvist. Le capitaine des Blågult s'élance à petit pas et frappe du plat du pied. Contre-pied réussi (1-0, 65e). 

Domination stérile dans le jeu

Un but est un but et les Suédois ne vont pas se plaindre de ce fait de jeu, qui les a bien aidés. Car dans le jeu, les hommes en jaune et bleu ont eu les meilleures occasions, voire les uniques (15 tirs à 3), mais sans les concrétiser. Après 10 minutes de jeu compliquées, où ils sont confinés dans leur camp, les joueurs de Jan Andersson prennent le match en main. Les Coréens, pressants en début de match, reculent et se montrent moins agressifs. Au point que Berg manque une énorme occasion. Ola Toivonen glisse parfaitement le ballon sur Berg, seul face au but. Hyeonwoo Jo réalise alors une parade incroyable de la cuisse sur le tir de Berg à bout portant (26e). Avec plus de 60% de possession, les Suédois ne parviennent pas à trouver la faille d'une formation coréenne regroupée mais désordonnée. Emil Forsberg, mètre du jeu suédois, ne pèse pas sur le match.

Au retour des vestiaires, les Coréens montrent plus d’intentions de jeu. Fini les ballons dégagés, les Asiatiques tentent de poser le cuir au sol et de produire des actions. Mais c'est bien la Suède qui se procure la meilleure occasion en début de seconde période. Larsson est au coup franc côté gauche et décoche un excellent centre que Toivonen reprend de la tête au premier poteau. Jo veille et est encore à la parade en détournant en deux temps (56e).

Menés après l'ouverture du score sur penalty, les Coréens jouent le tout pour le tout. Heung-min Son, joueur de Tottenham et principale arme offensive des Guerriers Taeguk, essaye de ramener les siens à égalité. Mais les Asiatiques présentent trop de lacunes techniques pour inquiéter Robin Olsen (seulement trois tirs pour les Coréens, aucun cadré). La défense des Bleu et Jaune tient bon malgré les derniers assauts oppressants des Coréens. La victoire est donc logique pour la Suède, qui a été supérieure dans le jeu. 

Le joueur du match : il n'a manqué qu'un arrêt pour Jo

Cheveux teintés en roux, gueule de jeunot, Hyeonwoo Jo a réalisé une prestation quasi parfaite durant cette rencontre. La première situation très chaude a eu lieu à la 21e minute. Lors d'un 1-contre-1 avec Marcus Berg, le portier fait parler ses réflexes pour sortir une frappe à bout portant. Licencié au club de Daegu, le gardien de 26 ans rassure aussi les siens sur les ballons aériens. Corner ou longue touche, Jo a survolé les adversaires pour s’emparer à plusieurs reprises du ballon. 

En seconde période, il réalise encore un arrêt important sur sa ligne sur une tête détournée au premier poteau par Toivonen. Pourtant quelques minutes plus tard, il est pris à contre pied sur le penalty victorieux. Un triste fin pour une performance qui méritait mieux. 

La suite pour les deux équipes

La Suède rejoint donc péniblement le Mexique en tête du groupe E après 3 points, avec la même différence de but. Au prochain match, les Suédois aimeraient imiter la prestation des Mexicains face à l'Allemagne. Le samedi 23 juin à 20h, la sélection nordique affronte les champions du monde en titre.

En revanche pour les Coréens, la situation s'obscurcit énormément. Avec aucun point, ils devront créer la sensation en dominant l'Allemagne puis le Mexique, les deux favoris du groupe. Avec cette prestation offensive inefficace, il sera très difficile pour les Asiatiques de mettre en danger les cages adverses. Prochain match prévu le 23 juin à 17h face au Mexique.

Coupe du Monde de Football