La joie Russe après le but de Gazinsky, premier buteur de la compétition
La joie russe après le premier but de la Coupe du monde, signé Gazinsky. | AFP

Coupe du monde 2018 : La Russie remporte le match d'ouverture face à une très faible Arabie Saoudite

Publié le , modifié le

Ca y est, la Coupe du monde 2018 en Russie est lancée ! Beaucoup d'incertitudes planaient au-dessus d'une sélection russe qui n'avait plus gagné depuis octobre 2017 et une victoire contre la Corée du Sud. Mais malgré la pression, elle a renoué avec la victoire lors du match d'ouverture contre l'Arabie Saoudite. Une victoire 5-0 logique et qui s'est dessinée dès la première mi-temps. L'Arabie Saoudite n'a jamais été en mesure d'inquiéter l'arrière-garde russe. Bonne nouvelle pour la Russie, qui se rassure et rassure ses supporters.

Le match : 5-0

La Russie n'avait pas le droit à l'erreur. Heureusement pour elle, ses adversaires ne lui ont pas vraiment compliqué la tâche. Le premier but russe - le premier du Mondial - est inscrit par Gazinskiy, de la tête, après seulement 11 minutes de jeu. La Russie tue déjà le suspense juste avant la pause (42') grâce à Cheryshev, entré 20 minutes plus tôt pour suppléer Dzagoev, sorti sur blessure. Le milieu offensif de Villarreal met dans le vent deux défenseurs saoudiens sur un crochet et trouve l'angle fermé. 2-0 à la pause.

En face, l'Arabie Saoudite présente beaucoup trop de largesses défensives. Les défenseurs sont constamment trop loin du porteur de balle adverse et se jettent beaucoup trop facilement. Tactiquement, leur bloc est incohérent et très vulnérable sur les phases de transition face à une équipe russe loin d'être exceptionnelle. Quelques centres, mal coupés, rien de plus.

De l'autre côté, ça ne pardonne pas. Artem Dzyuba, lui, coupe parfaitement un centre venu de la droite et porte le score à 3-0 sur son premier ballon (71'). Denis Cheryshev parachève le succès russe dans le temps additionnel, d'un extérieur du pied incroyable, synonyme de doublé. Golovin en inscrit même un cinquième, sur coup-franc, à la dernière minute.

Le deuxième but, signé Cheryshev, a laissé la défense saoudienne sur les fesses

L'homme du match : Vladimir Poutine

Le président russe était évidemment au centre des projecteurs et sa réaction à chacun des buts inscrits était forcément scrutée.

Le fait du match

La blessure d'Alan Dzagoev à la 22e minute a eu son importance. Le leader technique de la sélection russe s'est semble-t-il claqué sur une course à haute intensité. La Russie pourrait donc perdre son numéro 10 - même s'il porte le 9 - pour le reste des matches de poule.

Mais bon, visiblement, la solution a déjà été trouvée. Elle se nomme Denis Cheryshev. Le milieu offensif de Villarreal, formé au Real Madrid, est entré et n'a mis que 20 minutes pour inscrire le but du 2-0. Et c'est lui qui marque le but du match dans le temps additionnel, d'un extérieur du pied absolument somptueux.

Andréa La Perna @A_LaPerna