La joie des Croates - Croatie-Angleterre, coupe du monde 2018

Coupe du monde 2018 : La Croatie renverse l'Angleterre (2-1) et défiera la France en finale

Publié le , modifié le

Ce sera donc France - Croatie ! Menée dès le début de la rencontre, la Croatie a finalement renversé l'Angleterre au bout des prolongations. Mario Mandzukic est le héros d'une équipe qui est allée chercher son ticket en finale après un troisième match consécutif terminé au-delà du temps réglementaire.

Le match : 2-1

Jamais deux sans trois. Ou presque. Comme en huitième de finale contre le Danemark puis contre la Russie en quart, la Croatie est allée chercher sa qualification au-delà des 90 minutes réglementaires. Mais cette fois, les joueurs des Balkans n’ont pas eu besoin d’une nouvelle séance de tirs aux buts. Mario Mandzukic a épargné une soirée encore plus à rallonge aux Croates en fusillant du pied gauche un Jordan Pickford quasi-impeccable jusqu’ici mais impuissant face à l’attaquant de la Juventus Turin (109e, 2-1). 

La vaillance et la détermination croate ont donc eu raison du pragmatisme anglais. Pourtant, la partie était bien mal engagée pour les joueurs de Zlatko Dalic. Après une faute de Luka Modric à l’entrée de la surface sur Dele Alli, Kieran Trippier expédie sa frappe par-dessus le mur des Croates. Caché, Daniel Subasic  ne peut que ramasser le ballon au fond de ses filets (5e, 0-1). Mais ce sera (presque) tout pour l’Angleterre. Sans une vaine tentative en prolongations (102e), ce sera la seule frappe dangereuse côté anglais, malgré une opportunité que Jesse Lingard n’a pas cadré (36e).

Tandis qu’en face, Ivan Perisic et ses coéquipiers ont littéralement assailli la forteresse anglaise avec 22 tirs tentés (7 cadrés). Le milieu de terrain a sonné la révolte après l’ouverture du score mais sa tentative a échoué au ras du poteau de Pickford (19e) tandis qu’Ante Rebic n’est pas parvenu à tromper la vigilance du dernier rempart anglais (32e). A force de pousser, les Croates trouvent la faille grâce à un Perisic opportuniste. Profitant de l’attentisme des défenseurs alignés par Gareth Southgate, le joueur de l’Inter Milan égalise d’une reprise acrobatique (68e, 1-1).

Déjà un poil absents des débats, les Anglais subissent les déferlements de La Vatreni et ne doivent leur salut qu’au poteau trouvé par Perisic (72e) puis à une parade de Pickford devant Mandzukic (83e). Le portier va également retarder l’échéance, à nouveau devant l’attaquant (105e+2). Mais finit par craquer… Alors que l’Angleterre pensait à nouveau s’inviter à la table des plus grands du football mondial, 52 ans après, la chute est lourde. Pour la Croatie, c'est une première historique. Et une revanche de la demi-finale de 1998.

Le chiffre : 9

En plaçant parfaitement son coup-franc dans la lucarne de Daniel Subasic, Kieran Trippier a inscrit le neuvième but sur coup de pied arrêté des Anglais depuis le début de la Coupe du monde… sur 12 inscrits. Soit les trois quarts des réalisations des Three Lions. Un record dans un Mondial depuis 1966. Mais c’est le premier sur cette édition qui termine directement au fond des filets. L'arme redoutable des Anglais aura toutefois été insuffisante pour accéder à la finale.

Le fait : La Croatie, encore après le temps réglementaire

C’est à croire que la Croatie ne sait pas gagner en 90 minutes. Pour la troisième fois consécutive, Luka Modric et ses coéquipiers ont donc poussé leur adversaire à jouer 30 minutes de plus. Comme face au Danemark (1-1), puis la Russie (2-2), les Croates ont encaissé le premier but. Mais comme lors de ces deux matches, les Balkans ont trouvé les ressources nécessaires pour renverser la situation, cette fois avant les pénaltys. Leur état de forme sera guetté face aux Bleus. En 10 jours, ils ont joué 360 minutes, contre 270 pour la France… soit l’équivalent d’un match en plus. C'est la première fois en Coupe du monde qu'une équipe gagne 3 matches de phase finale après prolongations.

Maxime Gil @gil_maxime_34