Modric Croatie

Coupe du monde 2018 : La Croatie arrache sa qualification aux tirs au but face au Danemark

Publié le , modifié le

La Croatie est qualifiée pour les quarts de finale mais que ce fut compliqué face au Danemark (1-1, 3-2 tab). Poussés jusqu'aux tirs au but, les coéquipiers de Luka Modric affronteront la Russie samedi pour une place en demi-finale.

Une entame de match complètement folle

Une minute aura suffi pour voir le premier but de la rencontre. Au terme d'un cafouillage sur corner, ce sont les Danois qui ouvrent la marque grâce à leur défenseur Mathias Jorgensen. La Croatie, pourtant favorite, débute la rencontre de la moins bonne des manières. 

Loin d'être tétanisés par l'enjeu, les Croates réagissent dès la 3e minute sur un but assez burlesque. Un dégagement de l'arrière-garde danoise rebondit sur Thomas Delaney. Le milieu de terrain du Borussia Dortmund devient passeur décisif malgré lui car un Mario Mandzukic opportuniste traîne dans les parages. L'attaquant de la Juventus égalise d'une demi-volée en pivot (3').

Après ces trois premières minutes assez folles, le rythme de la partie retombe. Chaque équipe se procure des situations dangereuses et se répondcoup pour coup. C'est d'abord Mandzukic qui réclame un penalty pour un accrochage dans la surface de réparation (19'). L'arbitre de la rencontre refuse de recourir à la VAR. Le Danemark répond par l'intermédiaire de Martin Braithwaite, dont la frappe taclée est repoussée par Subasic (27'). Une minute plus tard Perisic est idéalement placé mais n'arrive pas à conclure (28'). Juste avant la mi-temps, c'est une frappe léchée de Christian Eriksen qui lobe Subasic et touche la barre transversale (41').

Revivez le match en direct commenté

La suite de la rencontre suit la même logique. Mais globalement, la Croatie affiche des qualités techniques supérieures. Léger avantage dans la possession (55%), plus de tirs (16 à 9), moins de pertes de balle (15 à 24). Mais les coéquipiers de Luka Modric ne réussissent pas à trouver la faille avant la fin du temps réglementaire. Rakitic ne trouvant pas la cadre sur sa frappe lointaine (90+1), dernière occasion de la rencontre.

Les Danois sont les moins fatigués pendant les prolongations. Ils prennent la main mais Schone ne trouve pas le cadre (100'). Entré en jeu à la 105e minute à la place de Martin Braithwaite, Pione Sisto fait mal au flanc droit croate. L'ailier du Celta Vigo contourne la surface de réparation et enroule, mais c'est à côté (107').

Balle de match manquée pour Modric

Mais sur une contre-attaque, la Croatie obtient un penalty à 5 minutes de la fin des prolongations. Luka Modric s'élance et c'est arrêté par Kasper Schmeichel (115'). De quoi rendre fier son père, Peter, en tribune pour l'occasion.

Les deux équipes se départagent finalement aux tirs au but. Lors d'une séance qui voit deux gardiens en feu, c'est la Croatie qui sort vainqueur grâce à trois arrêts de Subasic, Modric ne manquant pas sa deuxième chance. Schmeichel en avait pourtant stoppé deux. C'est Rakitic qui inscrit le penalty décisif et qui offre à la Croatie un quart de finale contre la Russie samedi prochain.

Coupe du Monde de Football