La joie des joueurs belges
La joie des joueurs belges | AFP

Coupe du monde 2018 : la Belgique domine l'Angleterre et termine sur le podium

Publié le , modifié le

La Belgique finit en beauté ! Après leur défaite au goût amer en demi-finale contre la France, les coéquipiers de Thibaut Courtois ont parfaitement réagi en s'imposant 2-0 face à une Angleterre peu efficace devant le but. Grâce à des buts de Meunier et Hazard, les Belges terminent sur le podium de ce Mondial 2018. L'Angleterre, quant à elle, devra se contenter de la 4e place.

Le match : 2-0

La révolte Belge a donc eu lieu ! Dans la petite finale opposant les Diables Rouges aux Three Lions ce sont bien les Belges qui se sont imposés. Une victoire acquise en grande partie en première période et plus précisément dans le premier quart d’heure. Malgré les diverses occasions qu’ils se sont procurées, les Anglais n’ont jamais su trouver le chemin des filets. La faute à un manque cruel d’efficacité des attaquants - pourtant Kane était bien titulaire - et un milieu de terrain quasi transparent obligeant le sélectionneur Gareth Southgate à opérer deux changements dès le retour des vestiaires. A contrario les Belges ont fait preuve de plus de réalisme et ont joué de manière beaucoup plus compacte. La défaite face à la France était donc peut-être un accident.

Mais si l'Angleterre a goûté une nouvelle fois à la défaite, c’est avant tout dû à une très mauvaise entame de match et une défense complètement dépassée. Après seulement quatre minutes de jeu, la Belgique menait déjà 1-0, grâce à un but signé Thomas Meunier. Sur un long dégagement de Courtois, Lukaku lance rapidement en profondeur Chadli à gauche. Le joueur de West Bromwich Albion centre à ras de terre pour Meunier qui marque à bout portant. Quatre minutes plus tard à peine, De Bruyne n'est pas loin de doubler l'addition. Mais sa talonnade, contrée par Stones, s'éloigne des cages de Pickford. Dominée, l'Angleterre tente timidement de réagir. Sur une longue ouverture de Dier remisée par Sterling, Harry Kane reprend de volée une frappe qui passe juste à côté des buts de Thibaut Courtois

Avec les entrées respectives de Rashford et Lingard aux places de Sterling et Rose, l'Angleterre se montre beaucoup plus entreprenante après la pause. Sur un coup franc anglais excentré, Trippier centre avec talent vers les six mètres belges. Stones est tout proche de conclure de la tête mais se fait devancer de justesse par Vertonghen qui dégage périlleusement en corner. A la 55e minute, Lingard décoche une demi-volée un peu trop croisée du droit dont la trajectoire n'est pas loin de trouver le pied de Kane. Quelques minutes plus tard, c'était au tour d'Eric Dier de voir son ballon piqué sur Courtois être sauvé sur la ligne par Alderweireld. Tandis que l'Angleterre se ruait à l'attaque, la Belgique procédait par contre. Et c'est justement de cette manière qu'elle va faire le break par Eden Hazard. A la réception d'une magnifique passe de Kevin De Bruyne, le joueur de Chelsea élimine Stones et fait mouche du droit au premier poteau (2-0, 81e). Malgré d'autres occasions de marquer, Belges et Anglais se sépareront sur ce score.  

Les Belges terminent donc cette Coupe du monde sur le podium et réalisent la meilleure performance de l’histoire de la Belgique au Mondial, en faisant mieux que l’équipe de 1986 qui avait terminé quatrième, battue par la France.

Le joueur : Thomas Meunier

Auteur de l'ouverture du score, le défenseur du Paris-SG a été l'un des grands artisans de la victoire belge. Aligné sur le côté droit, il a souvent fait la différence et posé énormément de problème à Dany Rose. En inscrivant son premier but dans cette Coupe du monde, son 6e en 30 sélections, il confirme que sa présence aurait fait beaucoup de bien aux Belges lors du match contre la France.

Alexis Ibohn AlexisIbohn

Coupe du Monde de Football