Coupe du monde 2018 / France -Argentine : les notes des Bleus

Publié le , modifié le

Auteur·e : Alexis Ibohn
La joie de Benjamin Pavard
La joie de Benjamin Pavard | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Qualifiés pour les quarts de finale de ce Mondial 2018 en Russie, les Bleus ont affiché un beau visage en s'imposant 4-3 face à l'Argentine. Kylian Mbappé s'est notamment distingué par un doublé, tandis que Benjamin Pavard a marqué les esprits.

L'homme du match : Mbappé (9) Un match tout simplement exceptionnel ! Irrésistible balle au pied (7e), le Parisien a mis le feu dans la défense de l'Argentine. Décisif à plusieurs reprises, il a bien joué tous les coups. A l'origine de l'ouverture de score d'Antoine Griezmann sur penalty, il a pris le match à son compte en inscrivant les deux buts qui ont offert la victoire aux Bleus. Remplacé par Thauvin (88e) qui a eu très peu de minutes pour s'illustrer, Kylian Mbappé a montré qu'il était l'arme fatale de l'équipe de France.

Lloris (5) : Le capitaine des Bleus a passé une première demi-heure tranquille, tant il n'a eu rien à faire. Il n'a en revanche pas pu sauver les meubles sur les trois buts encaissés. 

Pavard (8) : Pavard n'est peut-être pas le joueur le plus élégant sur un terrain, mais on peut toujours compter sur lui pour aller au combat. Pas à la noce en début de match, le latéral droit de Stuttgart a pris l’ascendant un fil des minutes en défense sur Pavon et a bien occupé le flanc droit en contre-attaque ensuite. En réalisant un chef-d'oeuvre pour son premier but en neuf sélections, il confirme qu’il a le niveau international. 

Umtiti (6) : Important dans la première relance et solide dans les duels, le défenseur de Barcelone a plutôt bien muselé son coéquipier de Barcelone Lionel Messi. Mais il a encore connu quelques problèmes de concentration à corriger notamment sur le but d'Aguero en fin de match (93e). 

Varane (6) : Un placement aussi qui a fait du bien avec des trajectoires coupées, mais il a globalement fait un match plutôt discret, ce qui est bon signe pour un défenseur.

Hernandez (6) : Comme Pavard, il a élevé son niveau de jeu au fil du match. Passeur décisif sur le but de l'égalisation (57e), il a multiplié les courses en surnombre en seconde période. Bref, du bon boulot.  

Kanté (7) : Rarement décevant, le milieu de terrain de Chelsea a une fois de plus été à son aise dès le début de la rencontre. En multipliant les courses, pressant haut et ratissant les ballons, l’ancien Caennais a posé énormément de problèmes aux milieux argentins Mascherano et Banega. 

Pogba (6) : Avec des passes tranchantes, dont une inspiration merveilleuse à destination de Mbappé à la 15e minute, il a été bon et s'est distingué dans un autre registre qu’on ne lui connaît pas : le combat et la récupération des ballons. En clair, il a beaucoup joué de son physique.

Matuidi (5) : Quelques ballons manqués, une technique un peu juste, mais une détermination sans faille. Milieu avancé côté gauche, il a pesé en contrant les offensives argentines mais en revenant aussi défendre. Averti à la 72e minute pour une contestation, il a été remplacé par Tolisso à la 75e. 

Griezmann (6) : Pas toujours juste dans le dernier geste,  le leader technique de l’équipe de France a fait un match tout à fait correct. Auteur d'un but et très bon dans l’orientation du jeu, il peut néanmoins beaucoup mieux faire. Remplacé par Fékir (83e) qui n’a pas eu le temps de recevoir un bon ballon.

Giroud (6) : Sans cesse au combat avec la défense centrale argentine, il a parfaitement joué son rôle. Son abnégation dans le jeu a fait merveille tout du long du match, jusqu'à la 68e où il a parfaitement servi Mbappé pour le quatrième but français. Il s’est aussi retrouvé en position de marquer à la 71e minute, mais son tir n'a pas trouvé le cadre.

Alexis Ibohn AlexisIbohn

Coupe du Monde de Football