Antoine Griezmann
Antoine Griezmann | AFP

Coupe du monde 2018 : Face à l'Uruguay, une France aux nombreux atouts

Publié le , modifié le

Contre le Portugal, l'Uruguay a pris un but, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le mois de novembre. Les attaquants de l'équipe de France sont prévenus : il va falloir se démener contre la Céleste vendredi en quart de finale du Mondial 2018.

Fort heureusement, les Bleus auront de quoi rivaliser ce vendredi face à une Céleste visiblement très en forme. Et ils pourront notamment compter sur la triplette Griezmann-Giroud-Mbappé. Quels atouts pour ce trio de choc ?

Griezmann, entre les lignes

Antoine Griezmann, 27 ans et 58 sélections, a marqué à deux reprises depuis le début du Mondial, à chaque fois sur penalty, contre l'Australie (2-1) au premier match de poules et face à l'Argentine en huitième de finale (4-3), mais il a semblé manquer de jambes jusqu'ici. Ses atouts ? Face à une défense uruguayenne aussi rigoureuse que solide, "Grizou" va pouvoir apporter son jeu entre les lignes et tenter de créer du mouvement. L'attaquant des Bleus qui s'attend à un match "chiant", connaît par cœur la charnière centrale uruguayenne Godin-Gimenez avec lesquels il évolue en club à l'Atlético Madrid. Cela pourrait jouer en sa faveur, comme en sa défaveur, puisque les deux défenseurs le connaissent aussi très bien... Ses limites ? Arrivé fatigué à la Coupe du monde après une longue saison, Griezmann (22 buts en sélection) n'a pas encore retrouvé ses sensations de l'Euro 2016 et a été remplacé à chaque fois avant la fin des matches. Son réveil au plus haut niveau est donc très attendu. "Ce sera difficile de trouver des espaces dans le cœur du jeu contre l'Uruguay", prévient toutefois, auprès de l'AFP, Julien Momont, auteur de "Comment regarder un match de foot?" et journaliste sur RMC/SFR Sport. "A mon sens, les postes clés se situeront du côté des latéraux, et devant avec Giroud, s'il prend le dessus dans le jeu aérien".

Giroud, point de fixation

Olivier Giroud, 31 ans et 78 sélections, a été très utile face au Pérou (1-0), en étant à l'origine du but de Kylian Mbappé, tout comme face à l'Argentine (4-3) avec une passe décisive pour le jeune attaquant du PSG. Mais le grand barbu de Chelsea n'a toujours pas marqué. Ses atouts ? Son rôle de point de fixation, en pivot, pourrait être très précieux dans la grosse bagarre qui s'annonce contre les Uruguayens, à l'image de ce qu'il a pu faire face aux Péruviens et aux Argentins. Son gabarit, 1,93 m, sera intéressant pour marquer de la tête ou faire des déviations vers Griezmann ou Mbappé. Ses limites ? Giroud, 31 réalisations en Bleu, attend toujours son but contre un adversaire de renom dans un grand tournoi international, afin de faire taire ses ultimes détracteurs. Son association avec Griezmann n'a pas encore fait mouche, contrairement à l'Euro 2016. "Ça a très bien fonctionné entre eux il n'y a pas très longtemps. Je ne vois pas pourquoi ça ne fonctionnerait pas, ça me paraît très ponctuel cette relation qui n'est pas au maximum aujourd'hui", a voulu rassurer Guy Stéphan, le bras droit du sélectionneur Didier Deschamps.

Mbappé, 37 km/h

Kylian Mbappé, 19 ans et 19 sélections, a volé la vedette à Lionel Messi et fait la Une de la presse sportive mondiale avec son match tonitruant contre l'Argentine (4-3) en huitième de finale. L'attente est donc très forte sur ses jeunes épaules contre l'Uruguay. Ses atouts ? Son incroyable vitesse et son aisance dans le dribble. Kylian Mbappé, 7 buts chez les Bleus, a été flashé à 37 km/h lors de sa folle chevauchée de 70 mètres contre les Argentins, à l'origine du penalty transformé par Griezmann. Puis il a inscrit un doublé... Sur son premier but, l'attaquant du PSG a prouvé qu'il pouvait tromper une défense dans un petit espace, en enchaînant crochet du droit et frappe du gauche. Dans ce match couperet contre l'Argentine de Messi, il a aussi fait preuve d'un incroyable culot. Côté uruguayen, son vis-à-vis Diego Laxalt "est un peu inférieur au reste de la défense" sud-américaine, estime le spécialiste Julien Momont. Ses limites ? Même si cela n'enlève rien à sa retentissante performance, Mbappé a profité des nombreux espaces laissés par l'Argentine et ses défenseurs très friables. Le profil de l'Uruguay devrait être bien différent et a priori moins favorable à son style de jeu. Il va aussi falloir résister à la pression après la pluie d'éloges dont il a été couvert ces derniers jours, dont une comparaison avec la légende brésilienne Pelé.

Avec l'AFP
 

francetv sport francetvsport

Coupe du Monde de Football