Coupe du monde 2018 - Argentine : relation avec Sampaoli "totalement normale", assure Mascherano

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Argentine Nigéria Javier Mascherano
L'Argentin Javier Mascherano | AFP - Ramil Sitdikov

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

"La relation avec le sélectionneur est totalement normale", a assuré le vétéran argentin Javier Mascherano dimanche, tout en reconnaissant aussi une "situation complexe" pour l'Argentine, après des rumeurs de rupture entre les joueurs et leur coach, Jorge Sampaoli, après la défaite 3-0 contre la Croatie.

"Évidemment, quand nous sentons un certain malaise, nous en parlons" avec le sélectionneur, "parce que sinon nous serions des hypocrites", a observé Mascherano après l'entraînement, lors d'un point presse en présence du président de la fédération argentine (AFA), Claudio Tapia. Ce dernier a conforté son sélectionneur samedi soir. "Nous savons que la situation est complexe, nous devons nous unir, exprimer nos opinions, faire tout ce qui est possible pour que l'équipe prépare le match dans les meilleures conditions possibles", a encore estimé l'ancien Barcelonais, même s'il reconnait: "Il est clair que (...) plus d'une chose a mal tourné, ne nous mentons pas".

"il faut soutenir ce groupe"

L'Argentine est au bord de l'élimination après sa défaite contre la Croatie (3-0) et le match nul contre l'Islande (1-1), avant son dernier match mardi contre le Nigeria. Ces déclarations interviennent après une série de rumeurs sur le sort du sélectionneur Jorge Sampaoli, très contesté en Argentine depuis la défaite contre la Croatie et visé, selon certains médias, par une fronde de ses joueurs. L'AFA a démenti ces rumeurs vendredi - "c'est absolument faux", a dit une source interne à la fédération argentine - tandis que Tapia a conforté son sélectionneur samedi lors d'une réunion à Bronnitsy, au camp de base de l'Argentine.

"Nous avons eu la réunion que vous connaissez", a dit Tapia dimanche. "Pour le reste, c'est votre responsabilité, vous êtes le quatrième pouvoir et il y a différentes manières d'exercer le pouvoir. N'oubliez pas que vous êtes des moyens de communication", a dit Tapia à la presse présente. Il a également accusé les propagateurs des rumeurs de "vouloir nuire à la sélection argentine". "Nous avons une seule requête à faire aux supporters de la sélection, nous leur demandons de soutenir ce groupe, ce staff technique et ce rêve, parce que nous devons nous qualifier mardi prochain contre le Nigeria", a encore dit Tapia.
 

France tv sport francetvsport

Coupe du Monde de Football