La joie belge après le but d'Adnan Januzaj
La joie belge après le but d'Adnan Januzaj | Kirill KUDRYAVTSEV / AFP

Coupe du monde 2018 : la Belgique bat l'Angleterre (1-0) et termine en tête du groupe G

Publié le , modifié le

Grâce à un bijou d'Adnan Januzaj en début de seconde période, la Belgique a pris le dessus sur l'Angleterre (1-0). Au delà ce cette frappe superbe, le match, dont l'enjeu était dur à cerner tant la conséquence du résultat n'avait pas un impact monstre sur la suite des épopées de chacune des deux équipes engagées, fut terne. Au final, les Diables Rouges terminent premiers du groupe G et affronteront le Japon lundi en 8es. L'Angleterre défiera la Colombie mardi.

  • Le match : l'éclaircie de Januzaj illumine une rencontre sans saveur

Ce sont les Diables Rouges qui entament le mieux la rencontre. Youri Tielemans envoie un boulet de canon directement sur Jordan Pickford (6e) avant que John Stones sauve les siens sur sa ligne quelques minutes plus tard. Le début de match est engagé, l’engagement total.

Mais après un quart d’heure encourageant, les ardeurs des deux nations s’estompent et le rythme s’apaise. Les blocs redescendent et des séquences de passe à dix fleurissent. On se dit alors que ce choc annoncé du groupe G, tourne au flop.

Que nenni. A la 51e minute, Adnan Januzaj fait valser Danny Rose sur l’aile droite grâce à ses dribbles et enroule un délice de ballon sur le côté opposé. La Belgique mène 1 à 0 et fait ainsi espérer une fin de match emballante.

Il n’en sera rien. L’Angleterre ne semble pas particulièrement motivée pour aller chercher la 1ere place et la physionomie du match retrouve sa douceur. Malgré quelques offensives en toute fin de match, les Three Lions concluent leur phase de poule avec une défaite dans les valises et la deuxième place du groupe. 

  • Le joueur du match : Adnan Januzaj, première fois idéale

En 7 sélections, dont deux titularisations, Adnan Januzaj n’avait jamais marqué avec les Diables Rouges. Face à l’Angleterre, le dribbleur gaucher la Real Sociedad a débloqué son compteur d’une frappe exquise, pour offrir à la Belgique une victoire qui lui offre la première place du groupe G. Dans ce match des coiffeurs, Januzaj a marqué les esprits et fait luire l’un des seuls rayons de soleil de la soirée. Il n’est pas amené à jouer un rôle clé dans la suite de la compétition. Qu’importe, le magicien aura au moins régalé une fois.

  • Le calcul du match : une première place pas si fondamentale

En gagnant, la Belgique ne fait pas forcément la bonne affaire de la soirée. En effet, après les rencontres du groupe H cet après-midi, les deux équipes du soir connaissaient leur adversaire potentiel en pénétrant sur la pelouse du Kaliningrad Stadium. Désormais, on sait que les Diables Rouges affronteront le Japon tandis que les Three Lions se frotteront à la Colombie.

Si les Asiatiques apparaissent un cran en dessous, la partie de tableau derrière ce 8es s’annonce costaude avec un quart possible contre le Brésil, une demie contre la France et une finale contre l’Espagne. Corsé. De l’autre côté, après un 8es délicat contre les Colombiens, les Anglais joueraient la Suède ou la Suisse en quarts en cas de victoire et un tableau plus soft qu’à l’opposé.

Choisir entre un 8es compliqué puis un tableau ouvert ou l’inverse, tel est le dilemme auquel Belges et Anglais ont dû se frotter. Finalement, les premiers retrouveront les Japonais alors que les seconds joueront les Colombiens. La suite de la compétition apportera des réponses quant au parcours idoine pour tendre vers la victoire finale.

Léo de Garrigues @El2ga