Casillas trouve "étrange" que l'Espagne ne soit pas qualifiée d'office

Publié le , modifié le

Le gardien de la sélection espagnole, Iker Casillas, qui s'apprête à entamer la phase qualificative au Mondial 2014 s'est étonné que le champion du Monde sortant ne soit pas qualifié d'office. " "C'est étrange et difficile à concevoir que le tenant du titre ne soit pas qualifié d'office pour le Mondial au Brésil et qu'on préfère qu'il passe par les qualifications", a-t-il affirmé en conférence de presse à Tbilissi, où l'Espagne affrontera mardi la Géorgie.

"Ce serait un peu étrange de ne pas voir le champion du monde en titre défendre son titre, a-t-il poursuivi, mais bon, nous préférons penser que nous nous qualifierons. Ce sera à d'autres de réfléchir si l'idée est bonne ou non". En effet, depuis le Mondial 2002, le vainqueur sortant doit passer par les qualifications. Ainsi, le Brésil puis l'Italie avait du mériter leur qualification.

Dans la perspective de l'entame de ces qualifications pour le Mondial brésilien, avec deux matches à l'extérieur, mardi en Géorgie et le 12 octobre au Belarus, Casillas s'est montré confiant, mais tout de même prudent: "Les premières confrontations sont a priori sans problème, même s'il faudra faire attention à ne pas égarer un point en route. Voilà pourquoi la meilleure manière de commencer ces éliminatoires vers le Brésil est de prendre les trois points face à la Gérogie".