Iker Casillas donne ses consignes à l'entraînement - Mondial 2010
Le gardien espagnol Iker Casillas donne ses consignes à l'entraînement | AFP - Lluis Gene

Casillas : "On a souvent été favori..."

Publié le , modifié le

Taulier de l'équipe d'Espagne depuis dix ans, Iker Casillas sait mieux que quiconque quels sont les qualités et les défauts de son équipe. Le Madrilène veut donc éviter toute décontraction au moment de débuter contre la Suisse. "On va faire de notre mieux pour mériter notre statut de favori", a-t-il indiqé.

Q: Quelle ambiance règne dans la sélection?
R: "Cela fait dix ans que je joue en équipe nationale. Avec Puyol, Piqué, Iniesta, qui sont des joueurs extraordinaires, nous avons une très bonne équipe sur le terrain mais aussi sur le banc. Nous sommes tous membres d'une même famille et on récolte les fruits de notre travail des cinq dernières années. On joue dans un bon état d'esprit et en général on fait plaisir à nos supporteurs."

Q: Cette équipe est-elle meilleure que ses devancières?
R: "Peut-être que vous me reposerez la question le 11 juillet et que je serai plus en mesure de vous répondre. Oui, l'équipe est solide et elle a remporté l'Euro, mais elle peut perdre aussi. On peut avoir d'excellents joueurs, mais si on ne remporte pas le Mondial on n'aura pas atteint l'objectif. Bien sûr que l'on souhaite gagner mais il ne faut pas se reposer sur nos lauriers."

Q: Vous êtes échaudés par l'histoire de l'Espagne en Coupe du monde?
R: "On a souvent été favori et on s'est retrouvé battus. Ce n'est pas facile mais on va essayer de se faire respecter. On a vu Italie-Paraguay et tous les autres matches. Les petites équipes se sont toutes améliorées. Les adversaires sont toujours prêts à tirer parti de vos erreurs et même les champions en font. Cela avait été le cas l'an passé face aux Etats-Unis..."

Q: Qu'a apporté Del Bosque à l'équipe en comparaison de celle d'Aragones?
R: "L'équipe n'est pas vraiment différente de celle de 2008. L'ancien entraîneur avait une personnalité différente. Del Bosque est très intelligent et il a apporté de nouvelles idées. Il a maintenu le noyau dur et ajouté quelques nouveaux joueurs. On a élargi nos rangs."

Q: Comment trouvez-vous la Suisse?
R: "On a bien examiné la Suisse, qui a un milieu très expérimenté, des bons joueurs. Evidemment que l'on fera très attention. La Suisse essaie toujours de bien jouer. On va faire de notre mieux pour mériter notre statut de favori."

Q: Vous vous êtes déjà plaint du ballon. Vous confirmez?
R: "C'est un sujet assez épineux. Il y a déjà eu pas mal de doléances visant le ballon. Il semblerait qu'il ne soit pas optimal. On devrait plus recueillir l'avis des gardiens. Mais à ce stade, il n'y a plus rien à faire. Il faut s'habituer et ensuite voir comment on peut résoudre cette question."