Mondial Angleterre USA Capello
Fabio Capello | AFP - Paul Elis

Capello : "L'erreur de l'arbitre change le match"

Publié le , modifié le

Le sélectionneur italien de l'Angleterre, Fabio Capello , a mis l'élimination de son équipe en 8e de finale du Mondial-2010 sur le compte de l'erreur de l'arbitre qui a refusé un but valable face à l'Allemagne victorieuse (4-1) dimanche à Bloemfontein. "L'erreur de l'arbitre change le match", a-t-il regretté.

Que retenez-vous de ce match, le but refusé ou la supériorité allemande ?
"C'est incroyable ce qui s'est passé. Après que les Allemands ont mené (2-0), on a vite réduit le score, on a tout donné et on a marqué le but de l'égalisation, mais il n'a pas été accordé. Avec ce but, le match aurait été différent. C'est vraiment une erreur de l'arbitre de touche et de l'arbitre de champ, car de mon banc, j'ai vu, moi, que le ballon avait rebondi derrière la ligne. Après en menant (2-1), les Allemands n'avaient plus qu'à procéder en contres. Ce que je retiens aussi, c'est qu'on n'a pas bien joué les 20 premières minutes, mais une fois qu'on a réduit le score, les Allemands souffraient beaucoup. Lorsqu'on s'est retrouvé menés (3-1), on a arrêté de jouer".

Pourquoi l'Angleterre avec ses joueurs de talent comme Terry, Rooney, Lampard s'arrête aussi tôt dans ce tournoi, est-ce un problème de système de jeu ?
"Les joueurs jouent bien dans tous les systèmes. Je vous fais remarquer qu'on a utilisé ce système en qualifications, que cela a bien marché et que personne ne remettait en cause le système. Mon bilan de ce Mondial, c'est qu'on a fait un bon match contre les Etats-Unis (1-1), un mauvais match contre l'Algérie (0-0) et un bon match contre la Slovénie (1-0). Ce (dimanche) soir, on a mieux joué que les Allemands à partir du moment où on a été mené (2-0) et jusqu'à ce qu'ils marquent leur troisième but, mais encore une fois, je pense que l'arbitre change le cours du match".

Songez-vous à démissionner après cette défaite ?
"Quand l'équipe perd, la performance du sélectionneur n'est pas bonne. Mais non, je ne pense absolument pas à démissionner, j'ai le temps de me décider, mais je veux parler avec le président de la Fédération anglaise. Je veux savoir s'il a confiance en moi ou non".

AFP