Buffon-Casillas, la solidarité entre "papys"

Buffon-Casillas, la solidarité entre "papys"

Publié le , modifié le

Gianluigi Buffon, toujours gardien de but de l'Italie à 38 ans, a jugé "bizarre" de ne pas retrouver jeudi face à lui Iker Casillas qui, à 35 ans, n'a lui pas été convoqué par le nouveau sélectionneur de l'Espagne, Julen Lopetegui. Le Transalpin, qui a débuté sa carrière internationale en 1997, se rapprochera du record d'Europe établi par l'Ibère, appelé en équipe nationale pour la première fois en 2000, avec 167 sélections.

"Le fait qu'il ne soit pas là, ça va faire bizarre. Mais c'est aussi un signe pour moi, cela signifie que nous sommes en fin de parcours", a déclaré Buffon en conférence de presse, à la veille du choc entre l'Italie et l'Espagne en éliminatoires du Mondial-2018. "Mais c'est quelque chose de normal, je le vis bien. Au fond de moi, je sais que ma carrière sportive arrive à sa fin. Mais jusqu'à ce que ça arrive, je vais profiter de chaque moment", a-t-il ajouté.

"La vie de sportif est ainsi, on passe de protagoniste à spectateur. Je vais devoir m'y préparer", a-t-il encore expliqué. A 38 ans, Buffon compte 163 sélections avec l'équipe d'Italie et s'approchera encore un peu plus jeudi des 167 sélections de Casillas, recordman d'Europe dans ce domaine.

francetv sport @francetvsport