Luiz Felipe Scolari
Luiz Felipe Scolari, le sélectionneur du Brésil | AFP - AGÊNCIA ESTADO - FELIPE RAU

Brésil: Scolari toujours "préoccupé"

Publié le , modifié le

Le sélectionneur de l'équipe du Brésil Luiz Felipe Scolari s'est dit "toujours préoccupé", mais moins que dimanche, après la victoire 4-0 contre le Panama en match amical de préparation au Mondial-2014, mardi à Goiânia (centre).

"Je suis toujours préoccupé, mais pas autant que je l'étais après  l'entraînement de dimanche, a dit "Felipao". Nous n'avons pas concédé de  contre-attaque à l'adversaire et c'est ce que je recherche. Nous nous  améliorons, mais nous savons qu'il nous reste encore pas mal de chemin à faire.  Du calme, on va y arriver. On n'est plus très loin". Il avait deux jours avant vertement critiqué l'entraînement dominical en  stigmatisant "beaucoup d'erreurs, trop de liberté et de contre-attaques". 

"Le test valait la peine et maintenant nous devons continuer dans ce rythme  pour être bien meilleurs au match contre la Croatie", match d'ouverture de la  Coupe du monde, le 12 juin à l'Arena Corinthians de Sao Paulo, a aussi avancé  le sélectionneur après le match contre le Panama. La Seleçao affrontera ensuite  le Mexique et le Cameroun dans le groupe A. "Nous ne sommes pas bien entrés dans le match, ça aurait pu tourner  différemment si on avait affronté une équipe d'un niveau supérieur, a-t-il  aussi regretté. Après, nous avons commencé à nous améliorer. Le Panama a joué  compact, avec dix joueurs derrière la balle, et nous n'avions pas l'espace pour  faire circuler le ballon au milieu". 

Concernant Neymar, auteur d'un grand match et impliqué sur trois des quatre  buts, "tout le monde connaît le talent de Neymar, mais il réussit à chaque fois  à surprendre avec des choses nouvelles", s'est félicité le sélectionneur. "Il ne sera pas ménagé contre la Serbie, a-t-il ajouté. Il a déjà été  ménagé dans son club (FC Barcelone) parce qu'il était blessé. Même avec un  carton jaune, je l'ai maintenu pendant 90 minutes", a ajouté Scolari. 

Contre la Serbie, deuxième et dernier match de préparation, vendredi au  stade Morumbi de Sao Paulo, "Felipao" compte aligner l'équipe qu'il  titularisera contre la Croatie en puisant dans son groupe de 23 joueurs, alors  que trois joueurs avaient été ménagés mardi (Thiago Silva, Paulinho et  Fernandinho). "Personne ne sera ménagé, a-t-il signalé. S'il n'y a pas d'imprévu, j'aurai  tous les joueurs à disposition. L'idée est de mettre 100% de l'équipe qui  débutera le match contre la Croatie", a-t-il dit.

AFP