La Coupe du monde
L'Espagne a remis en jeu la Coupe du monde, lors de la cérémonie de tirage au sort de la phase finale | AFP - VANDERLEI ALMEIDA

Brésil: la FIFA se veut rassurante

Publié le , modifié le

la Fédération internationale de football (FIFA) a assuré lundi qu'il n'y aurait pas de problème de sécurité durant la Coupe du monde l'an prochain au Brésil, au lendemain de violentes bagarres entre des dizaines de supporters lors d'un match de championnat. Trois personnes ont été grièvement blessées lors de ces affrontements entre supporters de l'Atletico Paranaense et du Vasco de Gama. A la suite de ces violences le match avait été interrompu pendant plus d'une heure.

Des joueurs ont été vus éclater en larmes face à ces violences dans les gradins."Pour un pays qui accueille la Coupe du monde l'an prochain, c'est très triste", ont témoigné les joueurs. "Le stade n'est pas sûr. De ce qu'on a pu voir, les supporters n'étaient pas isolés les uns des autres." Ces mouvements de violences qui ont ému la population brésilienne, dont une partie, déjà depuis plusieurs mois, mettait en cause l'organisation sur le terrain et le coût de l'événement.  

"Pour la Coupe du monde 2014, des mesures de sécurité très strictes ont été mises en place dans le cadre des opérations entre forces de sécurité publiques et privées pour assurer la sécurité des supporters, des joueurs et des gens qui participent à l'évènement", a précisé dit la FIFa dans un communiqué.
"Ces mesures ont très bien fonctionné pendant la Coupe des Confédérations (qui a eu lieu au Brésil l'été dernier) et reposent sur celles mises en place lors des précédentes éditions de la Coupe du monde".

Christian Grégoire