Portugal Ronaldo  Meireles Liedson 15062010
Les Portugais Cristiano Ronaldo, Raul Meireles et Pedro Mendes Liedson | AFP - LIU JIN

Blues - Blanc - Reid

Publié le , modifié le

Retrouvez les faits marquants de la 5e journée de la Coupe du Monde en Afrique du Sud marquée par le retour de Drogba, le premier point des All Whites et "l'absence" de kaka.

Le chiffre : 1
En 1982, les All Whites avaient bu la tasse. 12 buts encaissés, deux marqués et surtout aucun point d'inscrit. En 2010, la Nouvelle-Zélande n'aura pas attendu plus d'un match pour ouvrir son compteur grâce à son défenseur Winston Reid à la dernière minute (1-1 contre la Slovaquie). Il s'en est pourtant fallu d'un rien pour que Reid ne porte pas le maillot blanc. "J'ai été longtemps déchiré entre deux pays, à me demander si j'étais Néo-Zélandais ou Danois". Finalement, il se décidera en mars dernier. Les dirigeants néo-zélandais ont d'abord pu regretter leur insistance, Reid étant coupable sur l'ouverture du score slovaque. Mais dans les derniers instants du temps additionnels, les doutes se sont envolés quand il a superbement repris d'une tête décroisée un centre de la gauche.

Gros brasPresque forfait il y a dix jours après l'opération de son bras cassé, Didier Drogba était bien au rendez-vous du Portugal (0-0). Comme il ne faut pas trop tirer sur la corde, et à sa demande, l'attaquant des Blues de Chelsea a débuté sur le banc. Prudence jusqu'à la 65e minute, moment du match choisi par Eriksson pour faire entrer sa star. Le doute, Drogba ne connaît pas. "Si vraiment j'avais eu ne serait-ce qu'1% de doute, je n'aurais jamais demandé à être sur le banc." Côté portugais, on a peu apprécié ce retour anticipé de l'Elephant.

Le coup de gueuleCarlos Queiroz a été surpris de voir Didier Drogba sur la pelouse. Selon lui, jouer avec une attelle est dangereux. "Ca nous a paru un peu étrange, a-t-il expliqué. Vous avez des joueurs qui ne peuvent pas porter des bracelets, des colliers ou un plâtre et voilà un joueur qui s'est fracturé un bras et qui pouvait mettre en danger nos joueurs avec son attelle de protection. Mais Drogba est une star africaine et nous voulons savoir si les règles seront les mêmes pour tout le monde. Il a été autorisé à jouer avec son plâtre, peut-être que les règlements vont changer."

Plouf
Cristiano Ronaldo a plongé et le Portugal a fait un plat. Tenue en échec par la Côte d'Ivoire (0-0), la sélection portugaise va devoir se reprendre et faire le plein face à la Corée du Nord. CR9 devra lui revoir sa chorégraphie. "L'arbitre pense que j'ai plongé, a expliqué l'attaquant du Real Madrid. C'est compliqué, je ne comprends pas toujours les décisions des arbitres. Ils doivent protéger les meilleurs joueurs. En première période, j'ai été taclé et le fait que je reçoive un carton jaune n'a rien changé pour moi. Mais je ne veux plus parler des arbitres, je veux me concentrer sur mon équipe." Très bonne idée.

Fantôme
Mais où est passé Kaka ? La question mérite d'être posée après la prestation du Brésilien face à la modeste Corée du Nord (victoire 2-1 du Brésil). Sans vie et sans inspiration, le Ballon d'Or 2007 a erré sur le terrain comme une âme en peine. Pas vraiment remis de sa lésion à l'adducteur gauche contractée en fin de saison, il a surtout ralenti le jeu quand son équipe avait besoin de vitesse pour déborder les Coréens. Remplacé par Nilmar à la 78e minute, il risque d'être un poids pour la Seleçao s'il ne retrouve pas son punch et sa classe. C'est d'ailleurs un peu à l'image d'un Brésil très emprunté pour son premier match du Mondial.

Ligne coupé
Dans le coin des Bleus, le groupe de Raymond Domenech pourrait bientôt passer à 22. Non, le sélectionneur national ne s'est pas décidé à renvoyer Govou sur le marché des transferts. Il pourrait plutôt perdre son 3e gardien Cédric Carrasso, victime d'une contracture à la cuisse droite et logiquement forfait pour la suite de la compétition (Ruffier se tient prêt à rejoindre l'Afrique du Sud). La Fifa a confirmé mardi que la FFF avait demandé la venue d'un remplaçant au gardien bordelais tandis que le staff des Bleus a fait mine d'ignorer le cas de Carrasso. Décidemment, les communications passent très mal à Knysna.