Benzema a régalé

Benzema a régalé

Publié le , modifié le

Karim Benzema a réalisé un match plein contre le Honduras. Quasiment auteur d’un triplé, l’avant-centre du Real Madrid a joué juste, trouvant le bon équilibre entre l’altruisme et l’égoïsme nécessaire à l’attaquant de haut niveau. Il a ouvert la marque sur penalty juste avant la pause, puis a profité de l’erreur du gardien Valladares sur sa belle reprise de volée du gauche pour permettre au Bleus de mener 2-0, avant d’inscrire un magnifique troisième but pour un net succès français (3-0). En l'absence de Ribéry, il a pris ses responsabilités et s'est imposé comme le leader d'attaque que l'équipe attendait.

Non retenu par Raymond Domenech il y a quatre ans pour le Mondial sud-africain, Karim Benzema a pris une éclatante revanche en réalisant une prestation de tout premier plan contre le Honduras. Disponible, entreprenant et décisif, l’ancien Lyonnais a livré une splendide prestation. Le numéro 10 des Bleus, qui en est à quatre buts en deux matches après son doublé face à la Jamaïque dimanche dernier en match amical, rejoint ainsi le Brésilien Neymar et les Bataves Robben et Van Persie en tête du classement des buteurs avec deux réalisations.

Précision, efficacité

Le Madrilène a mis le temps pour enfin scorer dans un tournoi majeur (Euro ou Mondial). Son tir puissant sur le penalty était son 31e tir depuis l’Euro 2008 ! Il s’agit du premier penalty marqué par les Bleus en Coupe du monde depuis la Panenka de Zidane lors de la finale 2006 contre l’Italie.

Il est également fortement impliqué sur la deuxième réalisation tricolore. C’est sur sa reprise consécutive à une lumineuse ouverture de Cabaye que la goal line technology a été utilisée pour la première fois en Coupe du monde. Il est d’ailleurs surprenant de noter que l’équipe de France peut s’enorgueillir d’être le pays de l’innovation au Mondial : première séance de tirs au but (France-RFA 1982), premier but en or (Laurent Blanc contre le Paraguay en 1998), première grève et donc premier but accordé par la vidéo.

23 buts en 67 sélections

Et puis, quel troisième but ! Après avoir récupéré en position excentrée un ballon mal dégagé par la défense hondurienne suite à une frappe puissante de Debuchy, l’homme aux 67 sélections a inscrit son 23e but sous le maillot frappé du coq d’un tir puissant magistral que le portier adverse n’a pu qu’effleurer.

"C’est ma première Coupe du Monde, a confié Benzema. On est tous satisfaits du résultat et c’était important de gagner ce match. On se met toujours des objectifs dans la tête mais l'objectif était de  faire un bon match collectivement, gagner et jouer mon football sans pression.  C'est ce que j'ai fait ce soir. Je suis très content et très fier mais le plus  important c'est la victoire. Je suis attaquant, certains me jugent sur le  nombre de buts marqués mais moi je le fais sur la manière et je suis content  parce que ce soir on a très bien joué".

A 26 ans, Karim Benzema vient d’entrer par la grande porte dans la fabuleuse histoire de la Coupe du monde. Ce Mondial brésilien pourrait bien être le sien.

Vidéo : les réactions des joueurs après le match

Grégory Jouin @GregoryJouin