Stéphane Lannoy
L'arbitre français Stéphane Lannoy | AFP - PATRIK STOLLARZ

Aucun arbitre français au Mondial 2014

Publié le , modifié le

La Fifa vient de communiquer sa liste des arbitres retenus pour le Mondial 2014 au Brésil. Vingt-cinq trios d'arbitre ont été retenus ainsi que huit suppors, mais parmi eux, aucun Français. Cette nouvelle relance encore un peu la polémique sur l'arbitrage tricolore qui ne sera donc pas représenté lors de la plus grande compétition de football.

SI les footballeurs français seront bien au Mondial en juin prochain, les arbitres tricolores eux n'y seront pas. Après une demi-finale de l'Euro en 2012, la France tombe de haut. L'arbitre français Stéphane Lannoy était au sifflet lors de la demie entre l'Allemagne et l'Italie, mais ni lui, ni aucun de ses homologues qui officient en Ligue 1 tous les week-end n'ont été retenus pour la Coupe du monde 2014. La Fifa a communiqué sa liste pour le Mondial et a choisi de ne pas faire appel au savoir-faire français. Parmi les 25 trios d'arbitres et 8 duos de soutien retenus, la Fifa a choisi 9 trios européens (Allemagne, Turquie, Suède, Pays-Bas, Serbie,  Portugal, Italie, Espagne, Angleterre) et un duo de soutien (Norvège). Parmi les cinq grands championnats, la France sera la seule à ne pas avoir d'hommes au sifflet. 

Outre M. Ricci, qui représentera le pays hôte, la liste présente des  figures de l'arbitrage de haut niveau connus des fans de foot, comme l'Anglais  Howard Webb, le Néerlandais Bjorn Kuipers, le Portugais Pedro Proença ou encore  l'Espagnol Carlos Velasco Carballo. "La sélection des officiels pour le Brésil s'est faite essentiellement sur  la base de leur personnalité et de la qualité de leur compréhension du football  en termes de lecture du jeu et de reconnaissance des approches tactiques des  équipes dans chaque match", précise la Fifa. D'ici à la Coupe du monde, "le groupe d'arbitres sélectionnés suivra trois  séminaires, en février, en mars-avril et enfin dix jours avant le coup  d'envoi", (12 juin à Sao Paulo), ajoute encore l'instance dirigeante mondiale.

L'arbitrage français, une poudrière

Tous les espoirs français reposaient sur Stéphane Lannoy (qui aurait été  l'arbitre de champ du trio français). Mais sa blessure la saison dernière a sûrement joué en sa défaveur. Mais ce choix est sans doute la conséquence de la politique arbitrale  française, décriée par des errements qui avaient transformé en poudrière le  milieu du sifflet français ces dernières années. Cette situation avait conduit la Fédération française de football (FFF) à se séparer en juillet dernier du responsable de la direction technique de l'arbitrage, Marc Batta, en poste depuis 2004, qui cristallisait depuis  plusieurs années l'essentiel des critiques et des rancoeurs contre l'arbitrage  hexagonal. Pascal Garibian, qui était président de la commission de discipline de la  Ligue de football professionnel, avait été nommé pour lui succéder.

La liste des arbitres retenus pour le Mondial 2014