Miroslav Klose
L'attaquant allemand Miroslav Klose inscrit un but égalisateur historique contre le Ghana | AFP - JAVIER SORIANO

Allemagne-Ghana, un nul pour l'Histoire

Publié le , modifié le

L'affrontement entre l'Allemagne et le Ghana, dans le groupe G, s'est soldé par un match nul (2-2), qui restera dans les mémoires. Asamoah Gyan a en effet inscrit son 5e but personnel en Coupe du monde, égalant le meilleur buteur africain de l'épreuve, Roger Milla. Et Miroslav Klose, entré en cours de jeu, a égalisé pour l'Allemagne sa 15e réalisation en Coupe du monde, égalant pour sa part l'actuel recordman Ronaldo. Reste que ce nul ne fait pas les affaires des Black Stars, avant le match entre les USA et le Portugal dimanche.

Après les éliminations de l'Angleterre et de l'Espagne, la domination du Costa Rica sur l'Italie, et la victoire arrachée dans le temps additionnel par l'Argentine sur l'Iran, un autre champion du monde a peiné lors de la deuxième journée. L'Allemagne, si convaincante et impressionnante contre le Portugal, a souffert pour trouver des espaces contre les Ghanéens. 

La Mannschaft a bien dominé le début de rencontre, joué sur un faux-rythme, se créant la première grosse occasion par Kroos dont le tir, après une talonnade en retrait intelligente de Müller, était contré par un défenseur (11e). Sur un tir de Khedira, Dauda s'interposait sans problème (18e). Puis Boye taclait Müller qui tentait de reprendre au premier poteau un centre de Goetze (21e). Mensah enlevait le ballon devant Lahm d'un magnifique ciseau retourné à l'entrée de la surface (23e), avant qu'un centre d'Ozil ne soit repoussé en corner par Boye (36e). Entre-temps, le gardien allemand, Neuer, avait eu le temps de se chauffer beaucoup plus franchement que son homologue ghanéen. Une grosse frappe d'Atsu l'avait contraint à repousser des deux poings (13e), technique utilisée également face à la demi-volée tendue de Muntari (32e). le portier du Bayern Munich sortait devant Gyan pour le gêner, alors que le Ghanéen avait pris la défense de vitesse (34e). 

L'ouverture du score réveille le match

A la pause, le nul était logique, et l'Allemagne ne pouvait afficher une franche sérénité. Au retour des vestiaires, cela se décantait. Un centre de Müller trouvait Goetze en mouvement. Le milieu bavarois ratait sa tête mais le ballon finissait sur son genou pour terminer sa course au fond des filets, dans un geste technique improbable (51e). Dans la défense athlétique du Ghana, le mètre soixante-seize avait fait mouche. Et c'est avec la même taille, une opposition encore mieux placée mais une bien meilleure maîtrise du geste que André Ayew égalisait, d'une tête décroisée (54e). Un but superbe, et le deuxième en deux occasions dans ce Mondial pour le Marseillais. 

André Ayew égalise pour le Ghana en prenant le meilleur sur les défenseurs allemands
André Ayew égalise pour le Ghana en prenant le meilleur sur les défenseurs allemands

Gyan et Klose pour l'Histoire

Le premier but allemand avait eu le don de réveiller les Black Stars. Moins de dix minutes après l'égalisation, une récupération à 40m profitait à Gyan qui partait au but et trompait d'une frappe du droit Neuer (63e). Son cinquième but personnel en Coupe du monde lui permettait d'égaler Roger Milla, meilleur buteur africain dans cette épreuve. Il devient aussi le premier Africain à inscrire des buts dans trois Coupes du monde. Les joueurs d'Appiah s'enhardissaient, avec un débordement de Jordan Ayew sur 40m, mais il était trop gourmand et ne donnait pas le ballon à son frère ou Gyan, au centre.

Asamoah Gyan et ses coéquipiers fêtent le 2e but de leur équipe et le 5e du capitaine en Coupe du monde
Asamoah Gyan et ses coéquipiers fêtent le 2e but de leur équipe et le 5e du capitaine en Coupe du monde

La pression était forte sur l'équipe de Joachim Löw, qui décidait de faire entrer Klose et Schweinsteiger. Et sur son premier ballon, le meilleur buteur de l'Histoire de la Mannschaft trouvait le chemin des filets, venant tâcler le ballon dévié de la tête par Howedes au premier poteau sur un corner (71e). Le joueur de la Lazio de Rome égalait ainsi le record de 15 buts inscrits en carrière en Coupe du monde, détenu par Ronaldo. Deux buteurs historiques pour cette soirée complètement folle à Fortaleza.

Miroslav Klose inscrit son 15e but en Coupe du monde
Miroslav Klose inscrit son 15e but en Coupe du monde

Le faux rythme du début avait laissé place à un emballement permanent, des deux côtés du terrain. Le Ghana sauvait la situation à deux reprises de justesse dans les dix dernières minutes, et parvenait à décrocher son premier point de la compétition. Mais s'il laisse un petit espoir aux 8e de finaliste du Mondial-2010, il pourrait se révéler insuffisant en fonction du match entre les Etats-Unis et le Portugal, dimanche. Au-delà de ces deux buts marquants, cette rencontre a aussi montré qu'aucun favori n'était en position confortable dans cette Coupe du monde. En 28 matches, 82 buts ont été inscrits depuis le début de la Coupe du monde. Un vrai feu d'artifice qui n'épargne personne.

Revivez le direct du match

Réact​ions

James Appiah (sélectionneur  du Ghana): "C'était un bon match, disputé. Jouer contre l'Allemagne est  toujours dur, on a fait de notre mieux, on a eu des occasions. Mais contre une  telle équipe quand vous ne saisissez pas les occasions, vous risquez des  problèmes. Ca ne va pas être facile, on n'a qu'un point. On a encore un match à  jouer, on ne sait jamais, la qualification est possible. Le Mondial c'est du  très haut niveau. Je ne veux plus penser au match contre les Etats-Unis.  L'Allemagne est une bonne équipe mais j'avais confiance en mes joueurs, donc il  n'était pas question de rester derrière. Les Ghanéens savent qu'ils doivent se  battre jusqu'au bout. Après le but allemand, je savais que mes joueurs allaient  se battre. On a beaucoup de jeunes joueurs, on essaie aussi de construire une  équipe pour le futur. J'ai été critiqué mais après une défaite, je ne  m'attendais pas à être célébré. Et puis au Ghana on a 25 millions de  sélectionneurs. Mais c'était déjà mieux que contre les Etats-Unis. Muntari va  manquer au troisième match, c'est dommage qu'il ait pris un nouveau carton  jaune."

André Ayew (milieu du Ghana): "On est déçu parce qu'on a montré de belles choses et qu'on a rivalisé avec les Allemands. On est déçu surtout de prendre ce deuxième but sur coup de pied arrêté, encore. Ca nous a mis bien la rage. Ils ont eu beaucoup de réussite sur les deux buts, je trouve. On est déçu mais on est encore dans la course. On va voir le match de demain (dimanche, entre les Etats-Unis et le Portugal, ndlr). L'espoir est encore là mais c'est pour ça que cette défaite contre les Etats-Unis fait d'autant plus mal. On est pas là pour faire de la figuration, mais pour se qualifier. Si je suis le patron ? C'est un grand mot  mais je vois que j'ai beaucoup de responsabilités dans le jeu. Je sens la confiance du coach et des autres joueurs. Ca fait maintenant sept ans que je suis en sélection mais je pense que je peux faire encore mieux. Ce rôle je l'ai aussi à Marseille, ça ne change pas vraiment mes habitudes."

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze