Mondial 2015 féminin France Corée du Sud Elodie Thomis
Elodie Thomis montre la voie pour l'équipe de France | AFP - Mikas Panagiotakis

Mondial 2015: Les Françaises s'offrent un quart de finale

Publié le , modifié le

Sans trembler un seul instant, les Françaises ont facilement dominé la Corée du Sud 3-0, dimanche, en 8e de finale du Mondial féminin au Canada. Les filles de Philippe Bergeroo affronteront l'Allemagne (vendredi à 22h00) pour une place dans le dernier carré de cette coupe du Monde.

Echaudées par leur revers en poule face à la Colombie (2-0), les joueuses tricolores avaient promis d'aborder la rencontre avec autant de sérieux que celle livrée mercredi contre le Mexique (5-0). Les coéquipières de Wendie Renard ont donc attaqué pied au plancher. A la 4e minute, Delie ouvrait le score, comme elle l'avait fait au bout de 35 secondes contre les Mexicaines. La frappe de la Parisienne concrétisait une action collective avec Necib, Boulleau et Abily. Quatre minutes plus tard, une action de 100 mètres était conclue par Thomis après un une-deux avec Le Sommer et la France avait pris le large. 

La joie des joueuses de l'équipe de France face à la Corée du Sud
La joie des joueuses de l'équipe de France face à la Corée du Sud

En seconde période non plus les Françaises ne laissaient pas leur adversaire respirer. Dès la 48e minute, Le Sommer s'enfonçait dans la défense coréenne et offrait un doublé à Delie, désormais à la tête de 61 buts en 89 sélections. La suite était maîtrisée, comme l'a été la grande attaquante sud-coréenne Park Eunsun (1,82m), et Bergeroo a pu faire souffler Abily, Le Sommer et Delie, offrant au passage un peu de temps de jeu à Hamraoui et Diani. 

Bergeroo: "Un énorme défi"

"On a pris le match par le bon bout. Les filles se sont rendues les choses faciles en réalisant un début de match extraordinaire", explique le sélectionneur Philippe Bergeroo. "A présent, nous attend un énorme défi face à l'Allemagne. La pression n'est pas sur la France pour cette rencontre même si nous avons beaucoup de respect pour cette équipe", conclut le technicien. Les Françaises ont désormais cinq jours pour préparer ce grand rendez-vous  et il n'y aura pas une minute de trop. Car si le duo Le Sommer-Delie pèse trois buts chacune, le tandem allemand Mittag-Sasic en vaut lui cinq chacune. Physiques, puissantes, techniques et expérimentées, les Allemandes, six fois championnes d'Europe en titre, ont tout.

Gilles Gaillard

Coupe du Monde de Football Féminin